Accueil / Technique / Cahier Technique / Produits organiques: Rôle et critères d’analyse
Produits organiques: Rôle et critères d'analyse

Produits organiques: Rôle et critères d’analyse

L’importance des produits organiques dans l’agriculture.

A force d’être exploité, le sol s’appauvrit en matière organique et nutriments. Pourtant, ces derniers sont indispensables à la bonne croissance des cultures. Coup d’œil sur l’utilité et l’importance des produits organiques dans l’exploitation agricole.

Les produits organiques ont une double valeur agronomique. La première est fertilisante, elle s’effectue via un apport en éléments nutritifs (fertilisants minéraux et/ou organiques). Le second rôle est amendant, il nécessite un apport en matière organique afin d’améliorer les propriétés physique, biologique et chimique du sol.

Les rôles de la matière organique

La matière organique a trois rôles principaux. Le premier est physique puisqu’elle permet l’optimisation de la pénétration et du stockage de l’eau dans le sol. Les risques d’hydromorphie, de ruissellement, de tassement et d’érosion sont alors atténués. La matière organique est également impliquée au niveau biologique : elle stimule l’activité biologique ce qui mène à une meilleure aération et un meilleur développement des racines. Le troisième rôle de la matière organique est d’ordre chimique. Elle améliore la Capacité d’Echange Cationique (CEC) du sol optimisant ainsi le stockage et la disponibilité des éléments minéraux.

L’approvisionnement en matières organiques

L’humus, qui est la couche supérieure du sol, a besoin d’être approvisionné en quantité suffisante et régulière en matière organique végétale et animale à décomposer. Des apports annuels ou biennaux sont préférables à des apports tous les 3 ou 4 ans. De plus, il est mieux d’apporter un matériel d’épandage varié : tout comme l’être humain, le sol a besoin d’une alimentation variée.

Les critères analytiques des produits organiques

En fonction des propriétés du sol et de l’apport que vous désirez amener (fertilisant ou amendant), il faut bien analyser les critères ci-dessous. Le choix d’un matériel d’épandage adapté est essentiel pour optimiser la qualité du sol et des futures cultures.

Le taux de matière sèche (MS) ou siccité permet de connaître la teneur en eau du produit organique. Par exemple, un taux de MS de 40% signifie que le produit brut contient 400 kg de matière sèche et 600 kg d’eau. Plus la proportion de matières sèches est élevée, plus le produit est concentré et donc riche en éléments fertilisants.

La matière organique (MO). Il est important de connaître le taux de matières minérales (sel, sable…) présentes dans un produit organique. Plus il y en a, plus la teneur en matière organique diminuera. Par exemple, si le but est d’ajouter de la matière organique au sol plutôt que des éléments fertilisants à la culture, il faudra choisir un fort taux de MO.

La teneur en éléments fertilisants varie d’un produit organique à un autre. Les taux d’azote (N), phosphore (P), potassium (K), magnésium (Mg), calcium (Ca), souffre (S) et oligo-éléments sont exprimés en ‰ = 1k/tonne. Le Coefficient d’Equivalent-engrais (CE, en %) correspond à la quantité de l’élément qui est directement assimilable par la culture. Le reste de l’élément sera libéré plus tard lors de la minéralisation.

Le rapport carbone sur azote (C/N) est utilisé pour déterminer la capacité d’un produit organique à se décomposer plus ou moins rapidement dans le sol. Si le rapport C/N est inférieur à 10, la décomposition sera rapide, entre 10 et 30, elle sera modérée, et supérieur à 30, la décomposition sera très lente.

La conductivité électrique mesure la concentration en ions et la conductivité.  Cette mesure renseigne sur la salinité, elle est donc utile dans le cas de cultures sensibles aux sels.

Source : Les produits organiques utilisables en agriculture en Languedoc-Roussillon par la Chambre Régionale de l’Agriculture du Languedoc-Roussillon et La matière organique par Agriculture du Maghreb.

Regardez aussi

Fiche Technique de la culture du piment rouge (niora) au Maroc

Fiche technique de la culture du piment rouge (niora) au Maroc

Méthode technique de la culture du piment rouge (niora) au Maroc. Originaire d’Amérique du Sud, …