Accueil / Actualités / Actu Maroc / La production d’avocat menacée par la météo ?
La production d’avocat menacée par la météo

La production d’avocat menacée par la météo ?

La production d’avocat est menacée par les mauvaises conditions météorologiques.

Les mauvaises conditions météorologiques menacent la production marocaine d’avocat, une filière déjà soumise à une rude concurrence.

Ces dernières années, les agriculteurs marocains se diversifient de façon stratégique en cultivant des fruits à forte valeur ajoutée comme les fruits rouges et les fruits tropicaux.

Les fruits tropicaux tels que l’avocat ont été introduit au Maroc il y a une trentaine d’année. Les avocatiers ont reçu un engouement particulier en raison de la facilité de leur entretien, du faible coût de production et du prix de vente élevé de leurs fruits (15-20 Dh).

Le climat du Maroc et tout particulièrement les régions du Gharb et de Rabat-Salé, est bien adapté à la culture des fruits exotiques. Grâce à un hiver doux, les variétés Fuerte et Hass peuvent être produites tardivement ce qui est un atout pour prolonger la campagne d’exportation.

La production marocaine et surtout la variété Hass est très appréciée sur le marché européen. Mais l’avocat marocain peine à se démarquer en raison de l’irrégularité de son approvisionnement face à des concurrents très compétitifs. Cette année, la production d’avocat est menacée par les mauvaises conditions météorologiques. Les gelées et la sécheresse peuvent être fatals pour l’avocatier.

De plus, l’avocat marocain est soumis à une rude concurrence sur le marché européen. En effet, les pays d’Amérique Latine proposent des avocats tout au long de l’année, un volume considérable et des prix cassés. Mais d’autres pays entrent en concurrence directe avec le Maroc comme par exemple l’Espagne ou le Kenya.

Regardez aussi

L’innovation, un élément indispensable pour repenser les modes de production et de consommation

L’innovation, un élément indispensable pour repenser les modes de production et de consommation (Mme El …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *