Accueil / Actualités / Actu Maroc / Les prix du poulet et des viandes rouges flambent

Les prix du poulet et des viandes rouges flambent

Les prix du poulet et des viandes rouges sont en hausse.

Les filières de la viande rouge et de la viande blanche devront désormais faire face à une réelle hausse des prix.  

Sur les étales des souks, les prix des fruits et légumes flambent déjà depuis un bon moment suite à la grève des transporteurs. Aussitôt, les prix de la viande bovine et du poulet ont suivi cette augmentation.

Al Massae annonce, dans son édition du vendredi 23 novembre, que la branche régionale de Fès-Meknès du Centre marocain des droits de l’Homme a récemment relevé une forte hausse des prix de ces produits. Le poulet a, par exemple, atteint 23 dirhams le kilo, tandis que la viande rouge a atteint les 80 dirhams le kilo.

La même source en profite pour dénoncer, dans un communiqué dont se fait écho le journal, la multiplication des intermédiaires dans les circuits de vente de ces deux produits, ce qui se répercute directement sur les prix de vente supportés au final par le consommateur. De même, des craintes sont émises quant au fait que ces hausses excessives des prix de vente encouragent l’abattage clandestin, en l’absence de dispositifs efficaces de contrôle. Le gouvernement a donc été appelé à réagir à cette situation qui, au final, nuit gravement au pouvoir d’achat des consommateurs et pourrait les pousser à consommer des produits qui ne répondent pas aux normes d’hygiène.

Dans son édition du même jour, Al Massae explique que les dernières données de l’Indice des prix à la consommation font globalement état d’une hausse de 1,1% des prix durant le mois d’octobre dernier, tous produits de consommation confondus. Cette hausse, ajoute la même source, est en grande partie imputable aux produits non-alimentaires qui se sont renchéris en moyenne de 2%.

Au niveau régional, c’est à Safi, Settat et Guelmim que l’on enregistre les plus fortes hausses de l’indice des prix à la consommation, tandis que les régions d’Al Hoceima, Agadir ou encore Fès, ont connu une baisse durant le mois d’octobre.

Regardez aussi

Météo : jeudi 13 décembre 2018

Prévisions météorologiques du jeudi 13 décembre 2018. Voici les prévisions météorologiques pour la journée du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *