la référence de l’agriculture
Accueil / Machinisme / Pellenc: Une nouvelle plateforme à Meknès
Pellenc: Une nouvelle plateforme à Meknès
Pellenc, a inauguré jeudi une nouvelle plateforme au cœur de la ville de Meknés sur une superficie de 5.000 m2 - (ph:DR)

Pellenc: Une nouvelle plateforme à Meknès

La nouvelle plateforme renforce la place de Pellenc, en tant qu’acteur  important sur le marché oléicole au Maroc.

Le constructeur français de machines, d’équipements et d’outillages électroportatifs pour l’agriculture, Pellenc, a inauguré jeudi une nouvelle plateforme au cœur de la ville de Meknés sur une superficie de 5.000 m2 à l’Agropolis.

Le groupe français, sensible aux enjeux environnementaux, conduit une politique globale de développement durable, «Outre le développement de sa gamme d’outillages “Zéro émission”, l’entreprise a su mettre en œuvre un outil industriel répondant aux normes d’éco-construction et une logistique optimisée visant à réduire la production de déchets et son impact environnemental», a indiqué Jean-Claude Spuig, directeur de Pellenc-Maroc.

« Pellenc-Maroc » dédiée à la vente, la commercialisation et la réparation de matériels agricoles, accompagnera ainsi la stratégie du ministère de l’Agriculture du Maroc en matière de formation professionnelle, qui vise la satisfaction des besoins du secteur agricole en ressources humaines qualifiées. À ce titre, «Pellenc-Maroc prévoit la création d’une école de formation et une usine de production d’une partie de ses pièces» a confirmé François-Xavier Tilliette, consul général de France à Fès.

Présent depuis 1973 sur le marché viticole et arboricole, le groupe français a décliné ses gammes de produits pour répondre aux attentes qualitatives et aux objectifs économiques de ses clients. En 2016, la firme a lancé sa 6e génération de sécateurs, Vinion et Prunion, dotés de nouvelles technologies, qui constituent une évolution importante des métiers de la viticulture et de l’arboriculture, nous informe l’Economiste.

La cérémonie d’inauguration a connu la présence du gouverneur de la préfecture de Meknès, Abdelghani Sabbar, du président de la commune urbaine de Meknès, Abdellah Bouanou, du consul de France à Fès, Bertrand Lavezzari, ainsi que de plusieurs personnalités, et d’hommes d’affaires.

Regardez aussi

MF4708_Massey_Ferguson

La difficile mécanisation de l’agriculture au Maroc

La mécanisation agricole au Maroc: entre avancées et freins. La mécanisation et la motorisation ont …

Chargement...