Accueil / Actualités / Actu Maroc / Palmier dattier: Avancement des programmes de valorisation
Palmier dattier: Avancement des programmes de valorisation

Palmier dattier: Avancement des programmes de valorisation

Où en sont les programmes de valorisation du palmier dattier ?

Culture emblématique du Maroc, le palmier dattier bénéficie de nombreux programmes de préservation et de valorisation.

Filière phare et endémique du Maroc, le palmier-dattier bénéficie de toute l’attention du gouvernement. Plan Maroc Vert, contrat-programme, « initiative des oasis durables », tout a été mis en place pour préserver et valoriser le palmier dattier.

L’inter-profession de la filière du palmier-dattier a signé en 2010 un contrat-programme avec le gouvernement. Celui-ci vise, entre autres, à augmenter la production de dattes selon l’objectif 2020 de 160 000 tonnes contre 90 000 à la signature du contrat-programme en 2010.

A l’horizon 2020, le patrimoine marocain devra être augmenté de 3 millions de palmiers dattiers supplémentaires. La réalisation de cet objectif est en bonne voie puisque 1,8 million d’arbres ont déjà été plantés. La région de Drâa-Tafilalet a bénéficié de la distribution de 1,3 millions d’espèces issues des laboratoires afin de ré-exploiter quelque 24 000 hectares d’oasis traditionnelles avec des variétés de palmiers résistant aux maladies fongiques comme la maladie du bayoud.

Le Maroc a lancé l’année dernière, lors de la Cop 22 à Marrakech, « l’Initiative des oasis durables », qui vise à sensibiliser sur la nécessité de prendre des mesures collectives, sur les plans national et international, afin d’assurer la durabilité des oasis et leur permettre de jouer leur rôle environnemental, culturel et économique.

La filière du palmier dattier au Maroc

Le Maroc dispose de plus de 6,6 millions de palmiers dattiers répartis sur 51 000 hectares, avec une production qui a atteint cette année 112 000 tonnes, contre 128 000 tonnes en 2016, une baisse due à la rareté des précipitations dans les régions productrices des dattes.

Regardez aussi

Agroalimentaire: Le contrat-programme se fait attendre

Agroalimentaire: Le contrat-programme se fait attendre

Le contrat-programme de l’agroalimentaire est toujours à l’état d’étude. Plusieurs mois après sa signature, le …