Accueil / Actualités / Actu Maroc / Oriental: 400% d’avancement pour le Pilier II du Plan Maroc Vert
Oriental: 400% d’avancement pour le Pilier II du Plan Maroc Vert

Oriental: 400% d’avancement pour le Pilier II du Plan Maroc Vert

Le Pilier II du Plan Maroc Vert enregistre un taux d’avancement de 400% dans l’Oriental.

Le deuxième Pilier du Plan Maroc Vert enregistre de belles performances dans l’Oriental avec un taux d’exécution de plus de 442% !

Depuis le lancement du Plan Maroc Vert (PMV) les performances agricoles de la région de l’Oriental sont en hausse constante. D’ailleurs, les objectifs fixés par le deuxième Pilier du PMV, qui concerne l’agriculture solidaire, ont été largement dépassés. La Direction Régionale de l’Agriculture (DRA) de l’Oriental a établi un rapport quant à l’avancée des projets et le résultat est stupéfiant : le taux d’exécution dépasse les 442% !

Alors que 19 initiatives étaient programmées, ce sont, au total 84 projets qui ont vu le jour pour un budget de 1,4 milliard de dirhams. 12 projets sont actuellement opérationnels tandis que 48 autres sont en cours de réalisation, précise Aujourd’hui Le Maroc. Les diverses actions menées ont profité à 57 000 agriculteurs de la région soit 248% supplémentaires par rapport aux objectifs fixés. 69 000 hectares de cultures ont été valorisés sur les 70 912 prévus.

La DRA met en évidence l’impact socio-économique qu’a eu la valorisation du secteur agricole : «Le Plan agricole régional a fait bénéficier l’agriculture solidaire d’une attention particulière afin de lutter concrètement contre la pauvreté rurale en augmentant le revenu des agriculteurs dans les zones défavorisées».

La place de la plantation

La plantation, élément phare des différents projets agricoles, a suivi un rythme de croissance très soutenu. Au cours de l’année 2016, la superficie plantée a augmenté jusqu’à atteindre 35 400 ha.

La majeure partie des superficies plantée dans l’Oriental est dominée par l’oléiculture qui recense 29 projets pour la valorisation de 40 000 ha. Le deuxième élément phare de la plantation dans l’Oriental est l’amandier. Cette filière est entourée par 24 projets sur une superficie de 14 450 ha. Ensuite, nous dénombrons 4 projets, soit 4 440 ha, dédiés au cactus. Le palmier dattier atteint la dernière place puisqu’il couvre 1 140 ha.

Eléments phares du Plan Maroc Vert, la valorisation et la transformation des produits agricoles doivent maintenant être améliorées afin de parfaire la chaîne agricole. La région de l’Oriental comptait, fin 2016, 11 unités de valorisation et prévoyait l’aménagement de 14 unités supplémentaires.

Les projets de 2017

En 2017, une enveloppe de 139 millions de dirhams a été allouée à la région de l’Oriental pour aboutir 24 projets d’ici la fin de l’année. La DRA prévoit d’accélérer le rythme d’exécution des projets du Pilier II afin d’exploiter au mieux les potentialités agricoles de la région.

Le budget sera, entre autres, dédié à la plantation de plus de 9 000 hectares contre une moyenne de 5 500 ha par an sur la période 2010-2016. Le programme de 2017 prévoit également la réhabilitation de 1 450 ha, la construction et l’équipement de 17 unités de valorisation dont 4 de concassage ainsi que 4 centres de collecte de lait, 3 unités modernes de trituration des olives, 3 unités d’engraissement, ainsi qu’une unité de valorisation du cumin, une autre  du cactus et de traitement du lait, précise Aujourd’hui Le Maroc. Des améliorations pastorales sont également prévues sur 2 800 ha ainsi que la mise en place de 11 points d’eau.

Regardez aussi

Filière sucrière : L’Oriental enregistre une année record !

La plus petite sucrerie du Maroc, la Cosumar Zaio, fait preuve d’une performance sans précédent. Tous …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *