[pro_ad_display_adzone id="4804"] comicom
Accueil / Technique / Dossier / Oranges: Prévisions pour la campagne 2017/18
Oranges: Prévisions pour la campagne 2017/18

Oranges: Prévisions pour la campagne 2017/18

Prévisions pour la campagne d’oranges 2017/18.

Le rapport annuel pour la campagne 2017/18 d’oranges a été dévoilé ! Coup d’œil sur les prévisions de production, d’exportation et de consommation de cette filière phare du Maroc.

La culture des agrumes et plus précisément celle des oranges est très importante au Maroc. Le rapport annuel de la campagne d’oranges 2017/18 nous dévoile des prévisions de production, d’exportation et de consommation en baisse par rapport à 2016/17. Ce déclin a été provoqué par les températures élevées qui ont touché le Royaume pendant les mois de juillet et août et qui ont ainsi impacté la nouaison et la floraison, puis par le manque de pluie.

Production

Les estimations de production d’oranges pour la campagne agricole 2017/18 sont de 935 000 T soit une baisse de 10% par rapport à la campagne précédente. Les oranges ont été moins impactées par les mauvaises conditions climatiques que les clémentines et mandarines en raison de son caractère plus tardif.

Environ 52 500 hectares d’orangeraie ont été cultivés pendant la campagne 2017/18 ce qui signifie que le rendement moyen s’est établi à environ 17,8 T/ha.

Les principales variétés cultivées au Maroc sont la Maroc-Late et la Navel. Les producteurs se tournent le plus souvent vers la Maroc-Late car elle a un meilleur rendement et une durée de conservation supérieure à la Navel.

production-oranges-region

Consommation

Selon les estimations, la consommation nationale d’orange, sous sa forme de fruit frais, devrait être en légère baisse par rapport à la précédente campagne. En effet, il est prévu qu’elle s’établisse à 800 000 T, un chiffre en déclin de 3%. Le volume de fruits livrés aux unités de transformation devrait lui aussi être en baisse. Les estimations prévoient seulement 35 000 T de fruits dédiés à la transformation soit 40% de moins qu’en 2016/17 !

Exportations

Puisque le volume de production est inférieur à l’an dernier, les exportations prévoient d’être elles aussi inférieures et ce, de 17%. Elles devraient s’élever à 420 000 T.

Pays 2013/14 2014/15 2015/16 2016/17 Evolution 2015/16 – 2016/17
UE 63 249 83 763 67 872 112 032 65%
Afrique Subsaharienne 18 911 24 765 11 289 20 906 85%
Russie 23 669 14 721 9 524 12 708 33%
Moyen-Orient 453 610 232 7 681 3211%
Canada 2 280 4 114 561 5 523 884%
Etats-Unis 2 077 1 813 0 3 276
Autres 789 415 354 1 569 343%
Total 111 428 130 201 89 832 163 695 82%

Bilan

oct-15 sept-16 sept-17
Superficie Plantée (ha) 55 804 57 040 57 255
Superficie Cultivée/récoltée (ha) 50 100 52 185 52 750
Arbres productifs 16 850 000 16 900 000 16 950 000
Arbres non-productifs 1 540 000 1 585 000 1 590 000
Nombre total d’arbres 18 390 000 18 485 000 18 540 000
Production (T) 925 000 1 037 000 935 000
Importations (T) 0 0 0
Offre totale (T) 925 000 1 037 000 935 000
Exportation (T) 89 000 163 000 100 000
Consommation nationale fruit frais (T) 811 000 824 000 800 000
Transformation agro-alimentaire (T) 25 000 50 000 35 000
Total distribution 925 000 1 037 000 935 000
[wpproads id="24734" center="1"]

Regardez aussi

La diversité agricole de Béni Mellal-Khénifra

La diversité agricole de Béni Mellal-Khénifra

L’agriculture dans la région de Béni Mellal-Khénifra. La région de Béni Mellal-Khénifra contribue fortement à …