Accueil / Machinisme / Olives: Bien choisir son outil d’aide à la récolte
Olives: Bien choisir son outil d’aide à la récolte

Olives: Bien choisir son outil d’aide à la récolte

Conseils pour bien choisir son outil d’aide à la récolte des olives.

La récolte des olives est une étape ardue qui doit être bien maîtrisée pour ne pas altérer la qualité des fruits. La cueillette manuelle est la meilleure pratique mais elle est coûteuse. Pour réduire le temps et le coût de récolte, il existe de nombreuses alternatives comme : les gaules, peignes vibrants ou encore vibreurs de troncs.

Le choix de l’outil d’aide à la récolte est un paramètre important. Il est nécessaire de choisir du matériel adapté afin de ne pas abîmer les olives. Coup d’œil sur les trois outils les plus répandus : les gaules, les peignes vibrants et les vibreurs de troncs.

La Gaule

Un oléiculteur équipé d'une gaule
Un oléiculteur équipé d’une gaule

La gaule est l’outil le plus utilisé pour la récolte des olives au Maroc. Le choix doit se porter sur un modèle en bois résistant, flexible et inaltérable c’est-à-dire du châtaignier, du noisetier ou du bambou. Il ne doit pas être trop léger pour ne pas perdre en efficacité ni trop lourd pour être facilement maniable et ne pas abîmer les branches de l’arbre.

Le manche doit être parfaitement droit, fin et long. Une longueur de 4 mètres est nécessaire pour « gauler » depuis le sol. Les branches les plus hautes (au-dessus de 4 mètres) seront très difficiles à atteindre même avec une gaule de plus de 4 mètres en raison de la force physique nécessaire.

Pour gauler en hauteur (sur un escabeau ou dans l’arbre), un manche de 1,50 mètre est suffisant. Dans cette situation, l’outil est facilement maniable, l’effort physique moindre et l’accès aux branches est plus facile.

Le peigne vibrant

Peigne vibrant
Peigne vibrant

Le peigne vibrant, aussi appellé fourche vibrante, est un outil extrêmement pratique. Il a révolutionné la récolte d’olives depuis son invention : il permet d’exécuter la cueillette jusqu’à 4 fois  plus rapidement et nécessite beaucoup moins d’efforts physiques qu’avec une gaule. De plus, l’utilisation d’un peigne vibrant abîme moins les branches des oliviers qu’avec la gaule. Il faut toutefois veiller à installer un filet suffisamment grand car les olives tombent parfois loin lors de l’utilisation de cet outil.

Le peigne vibrant ressemble à une double fourche avec des dents en plastique. Une série de dents est fixe tandis que l’autre vibre. Il existe différent niveau d’espacement entre les dents selon le type d’olivier et la longueur et la densité de ses branches. Le manche mesure généralement 3 à 4 mètres et peut être télescopique. Pour limiter l’effort physique, il est possible d’utiliser un harnais porte-drapeau, cela évite de tenir l’outil à bout de bras.

Le vibreur de troncs

Le vibreur de troncs est un engin auto-porté ou un outil à fixer sur un tracteur. Il s’agit là de l’outil le plus coûteux pour la récolte des olives. Il est doté d’une pince hydraulique qui attrape le tronc d’arbre et le secoue fortement de façon à faire tomber la quasi-totalité des fruits. Les modèles à fixer sur un tracteur ont la capacité d’attraper le tronc ou alors les branches maîtresses une par une.

L’utilisation d’un vibreur de troncs est exclusivement réservée aux exploitations plates ou aménagée avec des restanques large. Cette machine est plus efficace sur des arbres de moyenne taille et bien taillé.

Vibreur de troncs
Vibreur de troncs
Avec L’Oléiculteur

Regardez aussi

Massey Fergusson lance le MF300 en Afrique et Moyen-Orient

Machinisme: Relance grâce à une bonne campagne agricole

Machinisme: un secteur en relance à la faveur d’une bonne campagne agricole. Meknès  –  Le …