Accueil / Dossier / Néonicotinoïdes: Quelles conséquences sur les abeilles ?
Néonicotinoïdes: Quelles conséquences sur les abeilles ?

Néonicotinoïdes: Quelles conséquences sur les abeilles ?

Quelles sont les effets des néonicotinoïdes sur les abeilles ?

Au cœur de multiples débats depuis maintenant quelques années, les pesticides néonicotinoïdes ont été interdits dans plusieurs pays, notamment en Amérique du Nord et en Europe. Petit tour d’horizon sur les effets néfastes de ce produit.

L’utilisation des pesticides néonicotinoïdes s’est développée dans les années 90, nous apprend le magazine Le Point Sciences. Depuis, ils sont particulièrement utilisés dans les cultures céréalières et l’arboriculture. Selon la Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité (FRB), un tiers des insecticides vendus seraient des néonicotinoïdes.

Pourquoi interdire les pesticides néonicotinoïdes ?

Les néonicotinoïdes sont sources de mortalité chez l’abeille, insecte indispensable au maintien de la biodiversité. L’abeille participe à près de 80% à la pollinisation, c’est-à-dire à la reproduction des plantes, ce qui en fait un élément primordial à la survie du monde végétal. A titre d’exemple, en France, le taux de mortalité des abeilles est passé de 5% dans les années 90, période à laquelle les néonicotinoïdes ont été introduits sur le marché, à 30% en 2015. Pourtant, les pesticides sont déversés à dose non-létale. Une question se pose alors : pourquoi le taux de mortalité des abeilles a autant augmenté ?

Il s’avère que ces pesticides s’attaquent au système nerveux des butineuses. Les substances chimiques induisent des troubles qui affectent la pollinisation. Les abeilles sont désorientées et ne parviennent pas à reconnaître les fleurs à butiner. Il a ainsi été démontré que des abeilles intoxiquées et lâchées à 1 km de leur ruche ne retrouvent pas leur chemin. Certaines molécules présentes dans les pesticides les empêchent de s’orienter, et lorsqu’elles sont loin de leur ruche, les abeilles meurent, nous indique Sciences et Avenir. Un autre effet néfaste des produits néonicotinoïdes sur les abeilles est l’altération du sperme chez les mâles qui affecte la reproduction des abeilles.

Les abeilles sont très fortement exposées à la contamination par les pesticides néonicotinoïdes. En effet, les néonicotinoïdes sont difficilement biodégradables et très volatiles. Ils sont donc présents dans de nombreux milieux : le pollen, le feuillage, le nectar, l’eau, le sol…. Ensuite, et pas des moindre, un problème se pose puisque selon une étude menée en 2015, les insectes seraient davantage attirés par les fleurs traitées que celles qui ne le sont pas.

Bien que les acteurs du secteur apicole ne remettent pas uniquement la disparition des abeilles sur l’utilisation des produits néonicotinoïdes, il est certain que ces derniers jouent un rôle important dans la mortalité des abeilles. D’ailleurs, selon une étude réalisée sur des cultures de colza entre 2004 et 2011 en Angleterre, le déclin des colonies de pollinisateurs sauvages est en moyenne trois fois plus élevé lorsqu’ils se nourrissent de plantes traitées aux insecticides néonicotinoïdes.

Face aux conséquences de l’utilisation des insecticides néonicotinoïdes, plusieurs pays, comme le Canada et les pays de l’Unions Européenne ont voté l’interdiction de l’utilisation de certains néonicotinoïdes. Toutefois, leur éradication complète rencontre des obstacles : « Nous avons un certain nombre de produits aujourd’hui qui ont été estimés dangereux et qui sont au fur et à mesure retirés du marché, mais (pour) d’autres produits où nous avons des impasses techniques, qui n’ont pas de substitutions, nous devons pouvoir autoriser des dérogations pour en permettre l’utilisation afin que nos producteurs continuent à travailler dans de bonnes conditions« , a déclaré M. Travert, le nouveau ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation en France dans une interview pour RMC et BFM TV.

Regardez aussi

La pomme, un fruit à succès

La pomme, un fruit à succès

La pomme, les raisons de son succès mondial. La pomme est l’un des fruits les …

Chargement...