Accueil / Actualités / Actu Maroc / Marrakech-Safi : des productions d’olives record en 2018

Marrakech-Safi : des productions d’olives record en 2018

La région de Marrakech-Safi enregistre des productions d’olives record en 2018.

Selon un rapport de la (DRA) au niveau de Marrakech-Safi, la région a enregistré durant la campagne actuelle une production record d’olives estimée à 487.000 tonnes, cette valeur représente 24 % de la production nationale.

L’augmentation réalisée par la région s’élève à 167 %, par rapport à la la production d’olives de 2008 (182.000 tonnes). Le rapport de la DRA explique que cette performance est le couronnement du programme de développement de cette filière mis en place au niveau de la région depuis 2009 dans le cadre du Plan Marc Vert (PMV).

En effet, 55 projets ont été lancés depuis 2009, dont 30 projets pilier I et 25 projets d’agriculture solidaire pilier II, qui créent annuellement au niveau des exploitations 13 millions de journées de travail sans compter les emplois générés à l’aval et dans les services liés à la filière. Ces projets ont boosté l’investissement au niveau de la filière pour atteindre 2,4 milliards de DH (MMDH), dont 1,4 MMDH à travers les projets pilier I et 1,03 MMDH dans le cadre des projets pilier II.

Le déploiement de ces projets a permis une extension de la superficie oléicole régionale de plus de 50.000 ha, soit 150 % de l’objectif tracé à l’horizon 2020. L’aval de la filière a bénéficié également d’importants investissements mobilisés dans le cadre du Plan Agricole Régional (PAR) à travers la mise en place d’une importante infrastructure de valorisation des olives (503 unités de trituration des olives et 23 conserveries).

Les impacts sont tangibles, cette filière connait une nette croissance pour se placer comme principale filière arboricole, au niveau régional, avec une superficie de 223.600 ha, soit 20 % de la superficie oléicole nationale. La contribution de la région à la production nationale ne cesse de s’améliorer et sa part dans les exportations nationales est très importante (64% aux exportations nationales de conserves d’olives et 24% aux exportations de l’huile d’olive).

Ces acquis témoignent de l’attention particulière accordée à la filière oléicole dans le cadre du PMV. L’intervention du Département de l’Agriculture s’opère selon une stratégie clairement définie visant l’intensification de la production, l’amélioration de la qualité et la recherche d’une meilleure efficience économique au niveau des différents maillons de la chaîne de valeur de cette filière.

Au niveau national, des efforts importants ont été déployés aussi bien à l’amont qu’à l’aval de la filière sans oublier l’organisation du secteur dans le cadre d’une interprofession (INTERPROLIVE). Les résultats obtenus sont prometteurs et la tendance actuelle au niveau des différentes régions oléicoles laisse présager un dépassement de l’objectif de planter 1,2 million d’hectares d’oliviers à l’échelle nationale d’ici 2020. Tous ces chiffres dénotent d’une dynamique remarquable du secteur oléicole qui prospère et se développe rapidement étant donné sa double vocation économique et sociale.

Regardez aussi

Météo : jeudi 13 décembre 2018

Prévisions météorologiques du jeudi 13 décembre 2018. Voici les prévisions météorologiques pour la journée du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *