Accueil / Actualités / Actu Maroc / Le Maroc abrite la 2ème conférence Mondiale sur la résistance aux antimicrobiens
Commercialisation d’aliments composés subventionnés

Le Maroc abrite la 2ème conférence Mondiale sur la résistance aux antimicrobiens

LE MAROC ABRITE LA 2ème CONFERENCE MONDIALE DE L’ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE ANIMALE SUR LA RESISTANCE AUX ANTIMICROBIENS.

Sous le Haut Patronage de SA MAJESTE LE ROI MOHAMMED VI Que Dieu l’assiste, le Maroc abrite, du 29 au 31 octobre 2018 à Marrakech, les travaux de la 2ème Conférence Mondiale de la Résistance aux antimicrobiens et l’utilisation prudente des agents antimicrobiens chez les animaux,  organisée par l’Organisation Mondiale de la Santé Animale (OIE) en étroite collaboration avec l’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA).

Dans son discours d’ouverture, M. Aziz Akhannouch, Ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, a rappelé les engagements du Maroc «.. à intensifier les actions entreprises pour surveiller la résistance aux antimicrobiens et promouvoir leur bon usage, en particulier les antibiotiques » et a salué cette initiative, portée par les organisations internationales : l’OMS, la FAO et l’OIE ;  « … qui œuvrent de concert, depuis plusieurs années, pour combattre la menace de la résistance aux antimicrobiens chez l’homme, l’animal et l’environnement ».

Les participants auront l’occasion de débattre à travers cette conférence du rôle essentiel que jouent les antibiotiques pour le traitement des infections bactériennes qu’elles soient en santé animale, humaine ou dans le domaine phytosanitaire ainsi que la problématique de leur utilisation irrationnelle ou non appropriée, qui peut entrainer l’apparition de bactéries résistantes compromettant ainsi leur action.  Ce phénomène s’appelle « l’antibiorésistance ou la résistance aux antimicrobiens » qui constitue actuellement une préoccupation majeure de la communauté internationale pour préserver la santé animale et humaine.

Prennent part à cette manifestation plus 500 participants venant de 136 pays membres de l’OIE, représentés par les délégués nationaux de l’OIE, les Points focaux nationaux OIE pour les produits vétérinaires, ainsi que des experts, des professionnels, des organisations internationales et les décideurs politiques. Ainsi, plusieurs ministres de différents pays ont répondu présents à cette Conférence témoignant de la volonté et l’engagement fort du niveau politique pour s’associer aux efforts de la communauté internationale afin de réduire l’impact de l’antibiorésistance sur la santé animale, la santé humaine et sur l’environnement.

C’est dans ce cadre que l’organisation de cette 2ème Conférence mondiale au Maroc revêt toute son importance dans la mesure où les Pays membres de l’OIE ont fait preuve, depuis quelques années, d’un engagement important en faveur du développement de leurs compétences nationales en ligne avec les normes internationales pour combattre le phénomène de l’antibiorésistance. Cette conférence permettra de capitaliser et de consolider les efforts déployés en réunissant les différentes parties prenantes tant au niveau national qu’international.

Il est à signaler que l’objectif de  cette conférence est d’accroître la compréhension de la situation globale de l’antibiorésistance chez les animaux et de développer des recommandations en vue d’un contrôle durable de la résistance antimicrobienne dans le futur tout en maintenant la santé et le bien-être animal, la santé publique et la sécurité alimentaire.

Regardez aussi

Des bananes cultivées sans terre ?

Des bananes cultivées sans terre pour lutter contre la maladie de Panama. La maladie de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *