Accueil / Actualités / Actu internationales / Le Maroc tire un bilan positif du Salon de l’Agriculture de Paris
Macron adopte une poule au SIA Paris

Le Maroc tire un bilan positif du Salon de l’Agriculture de Paris

Le Maroc tire un bilan positif de sa participation au Salon de l’Agriculture de Paris.

La forte participation du Maroc à la 56ème édition du Salon International de l’Agriculture de Paris (SIA), inauguré samedi à grande pompe par le président  français Emmanuel Macron, constitue une opportunité idoine pour la valorisation des produits du terroir marocain portés par les coopératives agricoles.

La présence du Royaume à ce Salon, qui constitue un rendez-vous incontournable de l’industrie agroalimentaire en Europe et dans le monde, s’inscrit aussi dans le cadre de la mise à niveau des petits agriculteurs et de la prospection de nouvelles opportunités d’affaires pour permettre aux exportateurs marocains de renforcer leur présence sur les marchés internationaux.

La haute facture de l’offre marocaine se décline à travers la richesse et la variété des produits exposés dans un stand attrayant qui s’étale sur une superficie de 300 m2.

Ce stand, tout aussi enchanteur que ceux abritant les quelque 6.300 exposants venant d’une centaine de pays, est animé par une trentaine de coopératives agricoles exposant des produits du terroir à haute valeur marchande et entièrement labélisés. Pour injecter du sang nouveau à la participation marocaine et étendre le cercle des bénéficiaires d’une telle opportunité, 21 de ces coopératives participent pour la première fois au SIA et même à un Salon international.

Toutes ensemble, elles regroupent plus de 1410 petits agriculteurs dont 489 femmes rurales issues de toutes les régions du royaume.

Dans une déclaration à la presse marocaine, le secrétaire général du ministère de l’agriculture et de la pêche maritime, M. Mohamed Sadiki, s’est réjoui que le SIA «offre un espace extrêmement important d’abord pour faire connaitre le produit marocain mais également pour accompagner les coopératives, portées par des jeunes et des femmes, en vue de leur offrir une meilleure connexion vers le marketing et la commercialisation».

M. Sadiki a rappelé, dans ce même cadre, la célébration cette année par le Maroc du dixième anniversaire du lancement du plan Maroc vert dont les retombées, a-t-il dit, sont «extrêmement importantes tant sur le plan économique et de l’amélioration des revenus des coopératives et des producteurs que sur le plan social, en termes notamment, de création d’emplois autour des produits du terroir».

«Au-delà de l’emploi direct il y a aussi l’emploi qui est créé dans les services autour des filières agricoles», a-t-il souligné.

Dans une déclaration similaire, M. Mahdi Arrifi, directeur général de l’Agence pour le développement Agricole (ADA), qui organise cette septième participation marocaine au SIA, a indiqué que l’objectif recherché est de mettre à niveau ces coopératives sur tous les plans : production, qualité des produits, marketing et packaging, mais aussi l’accès au marché international.

«C’est la raison pour laquelle l’ADA a prévu l’organisation de plus de 300 rencontres BtoB avec des opérateurs français mais aussi européens» durant les neuf jours que durera le Salon (23 février au 3 mars), a-t-il affirmé.

Ces rencontres ont pour objectif de décrocher des contrats d’export pour ces produits qui font l’authenticité du terroir (différentes huiles alimentaires et cosmétiques, épices, dattes, olives, Safran, différentes variétés de couscous, plantes aromatiques, épices…), a-t-il ajouté.

La culture culinaire traditionnelle et le folklore national sont aussi présents au Salon à travers des shows cooking (dégustations culinaires) et des spectacles de musique, a observé par ailleurs le directeur général de l’ADA.

L’ambassadeur du Maroc en France, M Chakib Benmoussa, s’est félicité, de son côté, du haut niveau de la participation du Royaume à ce Salon à travers un imposant stand, qui met à l’honneur la richesse des produits marocains labélisés, portés par des coopératives agricoles représentant différentes régions du pays.

Cette participation permet de valoriser et favoriser la commercialisation de ces produits à l’international et de mettre en exergue tout le savoir-faire qu’il y a derrière, aussi bien en termes de production qu’au niveau du traitement, du marketing et de la commercialisation, a-t-il souligné.

Alliant tradition et modernité, le pavillon marocain, implanté en plein coeur du pavillon international du SIA, a été dès les premières heures de l’inauguration du Salon pris d’assaut par des visiteurs et amateurs de produits authentiques et des saveurs qui font la réputation du Maroc, dans une ambiance festive.

Placé cette année sous le thème : « Des femmes, des hommes, des talents », le SIA, qui devrait attirer plus de 700. 000 visiteurs sur neuf jours, connait la participation de tous les acteurs clefs, producteurs & acheteurs, autour des grands enjeux mondiaux.

Regardez aussi

Le raisin de table à l'honneur au Table Grape Meeting

Le raisin de table à l’honneur au Table Grape Meeting

Sans pépins, sucré, productif : le raisin de table protagoniste au Table Grape Meeting. L’évènement phare …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *