Accueil / Technique / Cahier Technique / Maraîchage: Connaître ces nouveaux virus
Maraîchage: Connaître ces nouveaux virus

Maraîchage: Connaître ces nouveaux virus

Maraîchage: Trois nouveaux virus ont fait leur apparition au Maroc.

De nouveaux virus viennent de faire leur apparition dans les exploitations maraîchères marocaines. C’est le cas du Tomato Torrado Virus (ToTV), Pepper Mottle Virus (PepMoV) et Tomato Infections Virus (TiCV). Zoom.

Changements au sein de l’écosystème, échanges de matériel agricole et cultural entre les pays, résistance aux produits phytosanitaires… Ces facteurs impliquent l’arrivée régulière de nouvelles maladies dans nos cultures. Cette année, trois nouveaux virus ont fait leur apparition dans les exploitations maraîchères, il s’agit du Tomato Torrado Virus (ToTV), du Pepper Mottle Virus (PepMoV) et du Tomato Infections Virus (TiCV).

Tomato Torrado Virus (ToTV)

Le Tomato Torrado Virus (ToTV), apparu en 2001 en Espagne, appartient à un nouveau genre appelé « TorradoVirus ». Il a été découvert très récemment au Maroc dans les régions du Souss-Massa, des Doukkala, de Ben Slimane et de Rabat. Le ToTV est à l’origine de lésions nécrotiques foliaires sévères. Il attaque principalement les cultures de tomates.

Les symptômes débutent avec l’apparition de tâches jaunes sur les feuilles qui se développent en lésions nécrotiques. Certaines feuilles finissent par tomber laissant apparaître des trous dans le feuillage. Les fruits sont déformés et pourvu de nécroses souvent linéaires qui, parfois, se fissurent. ToTV entraîne de sérieuses pertes de production.

La maladie est transmise par les aleurodes du tabac (bemisi tabaci) ou les aleurodes des serres (trialeurodes vaporariorum).

 Symptômes sur fruit du Tomato Torrado Virus (ToTV)
Symptômes sur fruit du ToTV

Pepper Mottle Virus (PepMoV)

Le Pepper Mottle Virus, découvert en 1969 aux Etats-Unis, fait partie de la famille des Potyvirus. Il s’attaque majoritairement aux poivrons d’où son nom « pepper » mais il est capable d’infecter divers solanacées comme la tomate.

Sur les fruits, l’attaque du PepMoV engendre des marbrures et une déformation. Les feuilles sont rabougries et présentent une décoloration entre les nervures de couleur plus claire (mosaïque systémique).

Pepper Mottle Virus (PepMoV)
Symptômes du PepMoV

L’ampleur des dégâts causés par le PepMoV dépend de divers facteurs comme le stade de croissance de la plante lors de l’attaque. En cas d’infection en début de croissance, le rendement peut être grandement impacté.

Des études ont montré que l’attaque de PepMoV se fait souvent de façon simultanée avec celles d’autres Potyvirus comme TEV et PVY. PepMov se conserve dans de nombreux adventices de la famille des solanacées et se transmet par le biais des pucerons ou lors de geste cultural (tuteurage, récolte, etc).

Tomato Infections Virus (TiCV)

Symptômes du Tomato Infections Virus (TiCV)
Symptômes du TiCV

TiCV appartient à la famille des Closteroviridae et au gène des Crinivirus. Il cause une chlorose (tâche jaune) intervenale des feuilles qui se généralise par la suite. Les feuilles sont plus fragiles et de la nécrose peut apparaître. Le TiCV engendre également un manque vigueur des plantes et une baisse de rendement.

Le TiCV attaque souvent simultanément avec un autre Crinivirus : le ToCV (Tomato Chlorosis Virus). Le TiCV est transmis par les aleurodes des serres.

Lutte et protection

Aleurodes
Aleurodes

Ces trois virus sont encore peu connus. Pour éviter toute attaque de leur part, il est indispensable d’arracher tous les adventices proches et de protéger la culture grâce à un abris-serre et un filet insect-proof.

Source : Tanah Kita, « First Report of Tomato torrado virus on Weed Hosts in Spain » et « Co-infection by two criniviruses alters accumulation of each virus in a host-specific manner and influences efficiency of virus transmission ».

Regardez aussi

Comment choisir un engrais?

Guide pratique pour choisir le bon engrais à appliquer sur votre culture. Différentes formules d’engrais …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *