Accueil / Actualités / Actu internationales / Lutte biologique contre les ravageurs de la tomate

Lutte biologique contre les ravageurs de la tomate

La lutte biologique contre la mineuse de la tomate.

Dicyphus bolivari et Dicyphus errans sont des miridaes (insectes) que l’on trouve couramment dans diverses cultures. Ils agissent comme prédateurs des arthropodes tels que Tuta absoluta, la mineuse de la tomate. Cependant, leur efficacité en tant qu’agents de lutte biologique contre cet insecte nécessite une analyse plus approfondie.

Des entomologistes de l’Université de Turin en coopération avec l’Université de Wageningen ont évalué l’efficacité prédatrice de D. bolivari et D. errans contre T. absoluta en laboratoire et en serre. L’étude a été publiée le 23 janvier dans le Journal of Pest Science.

D’après les entomologistes qui ont réalisé l’étude : « Leur réponse fonctionnelle à l’augmentation des quantités d’œufs de T. absoluta (jusqu’à 350) offertes aux femelles ou aux nymphes du 5ème stade pendant 24 heures a été étudiée en laboratoire. Les femelles et les nymphes des deux prédateurs se sont révélées très voraces et ont eu une réponse fonctionnelle de type II avec un taux de prédation maximal de 189 et 194 œufs pour les femelles et les nymphes de D. bolivari respectivement et 197 et 179 œufs pour les femelles et nymphes de D.errans respectivement. »

En ce qui concerne les résultats obtenus en serre, les deux prédateurs ont montré des taux de prédation similaires. « Notre étude en serre a montré que Macrolophus pygmaeus communément utilisé, malgré sa plus faible capacité prédatrice individuelle par rapport à D. bolivari et D. errans, est de toute façon plus efficace pour contrôler T. absoluta grâce à une réponse numérique plus efficace aux densités de T. absoluta. Cela montre que des expériences en serre à long terme qui incluent des réponses fonctionnelles et numériques aux densités sont essentielles pour évaluer l’efficacité d’un prédateur omnivore. »

Avec : Journal of Pest Science

Regardez aussi

Tiznit : Session de formation pour la protection de l’arganier

Session de formation à Tiznit pour protéger l’arganier. La première session de formation en matière …

Un commentaire

  1. abderrahim alahyan

    Asalamu’alaykum.
    Je suis un étudient, s’il vous plait je cherche des références pour le projet de fin d’étude : la lutte contre les ravageurs des cultures (alternatives aux pesticides chimique)
    Merci d’avance,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *