Accueil / Actualités / Cultures / Les fruits et légumes contribuent à hauteur de 60% des exportations agricoles

Les fruits et légumes contribuent à hauteur de 60% des exportations agricoles

Les fruits et légumes contribuent à hauteur de 60% des exportations agricoles

La filière des fruits et légumes contribue à hauteur de 60% des exportations agricoles globales du Maroc et constitue une source importante de devises d’environ 9 milliards de dhs par an en moyenne, selon des données du ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime.

Le volume exporté en matière de fruits et légumes au cours de la campagne 2013/2014 a été de l’ordre de 1,5 million de tonnes, soit 14 % de la production, alors que les exportations en agrumes et légumes ont atteint respectivement 850 000 et 898 000 tonnes, révèlent ces données livrées à l’ouverture, vendredi à Agadir, d’un symposium international de deux jours sur « les nouvelles tendances commerciales des fruits et légumes ».

Au niveau économique, la filière intervient avec une part importante dans la valeur des productions végétale et contribue à la satisfaction quasi-totale des besoins nationaux en ces produits, avec une production moyenne annuelle de 11,6 millions de tonnes.

Sur le plan social, cette filière couvre une superficie de 750 000 ha, fait vivre près de 3 millions d’individus et mobilise une main d’œuvre évaluée à près de 125 millions de journées de travail par an, dont 100 000 au niveau de l’amont et 25 000 dans les activités de conditionnement, de transformation et de commercialisation, soit l’équivalent de 500 000 emplois permanents.

La filière des fruits et légumes, dont les avancées et les performances font figure de succès, a bénéficié dans le cadre du Plan Maroc Vert d’un intérêt particulier, à travers la conclusion de contrats-programmes entre le gouvernement et la profession.

Ces contrats-programmes visent la promotion de l’investissement et la mise en place d’un cadre incitatif et institutionnel favorable à l’exploitation optimale des opportunités qu’offre le secteur, tout en veillant à l’amélioration de la qualité des produits et à leur adaptation aux exigences de la commercialisation.

AM avec map

Regardez aussi

Casablanca : La cochenille du cactus mobilise les autorités sanitaires

Après la menthe, les autorités sanitaires s’inquiètent pour la figue de barbarie. Après la menthe, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *