Accueil / Actualités / Actu Maroc / Les fraises de Larache comparées aux fraises françaises
Les fraises de Larache comparées aux fraises françaises

Les fraises de Larache comparées aux fraises françaises

Fraises de Larache, dans un reportage elles sont comparées aux fraises françaises.

C’est une vidéo qui peut faire mal à la fraise marocaine de l’autre coté de la méditerranée. Les fraises sont tout simplement comparées aux fraises françaises, présentées comme plus goutteuses, plus chères mais pas seulement…

En effet, la chaine française France 3, dans un reportage télévisé diffusé lors du journal du 19-20, a mis un coup de projecteur pas franchement positif sur la fraise marocaine. Comparée à la fraise française dont le prix exorbitant atteint les 16 euros le kilo en cette saison, la fraise marocaine elle, plafonne à 4,50 euros le kilo. Un prix trois fois moins important que le consommateur n’ignore pas. L’équipe française s’est donc intéressée à la production marocaine et s’est rendu à Larache afin de présenter aux français, subjectivement dirons-nous, la fraise marocaine.

Dans cette courte vidéo, un producteur-exportateur marocain de Larache, Ouazzani EL ANKOUD, explique le succès de la fraise marocaine. Ce producteur de fraises a aujourd’hui plus de 100 hectares en production, et nous raconte comment ses 2 hectares de départ ont fait sa richesse. Focus sur la région de Larache, la région qui absorbe 90% de la production nationale de fraise. Le reportage annonce un chiffre d’affaire de 1 500 000 euros de chiffre d’affaire, alors que les ouvrières qui sont également filmées, ne sont payées que 6 euros par jour.

Des ouvrières exclusivement féminines pour bien dresser le portrait d’une agriculture marocaine profitable, légèrement sexiste, mais aussi désintéressée du biologique.

Crédit photo: imprim écran vidéo

Regardez aussi

Aid Al-Ahda: L’offre en ovins est abondante à Casablanca-Settat

Aid Al-Ahda: L’offre en ovins est abondante à Casablanca-Settat

A Casablanca-Settat l’offre en ovins sera abondante pour l’Aid Al Adha. A l’approche de l’Aid …

Chargement...