Accueil / Actualités / Cultures / Arboriculture / Les clémentines d’Israël préférées aux clémentines espagnoles
Les clémentines d'Israël préférées aux espagnoles
Les clémentines d'Israël préférées aux espagnoles - photo:DR

Les clémentines d’Israël préférées aux clémentines espagnoles

Succès pour les clémentines d’Israël préférées aux clémentines espagnoles.

Les clémentines espagnoles cèdent leur place au profit des clémentines israéliennes qui sont de meilleure qualité, indique un grossiste au marché de Düsseldorf en Allemagne.

Au début de cette campagne 2015-2016, le marché de Düsseldorf en Allemagne a reçu des volumes importants de fruits et légumes originaires de l’Espagne. Actuellement, la saison espagnole touche à sa fin et le marché a changé de direction d’approvisionnement en fruits et légumes, principalement les clémentines qui proviennent aujourd’hui de l’Israël. C’est la variété israélienne de saison ORRI qui est importée en ce moment par la société Hans Becker à Düsseldorf.

Selon Benjamin Becker, gérant de la société Hans Becker au marché des grossistes à Düsseldorf en Allemagne, la demande pour les clémentines, en particulier celles en provenance d’Israël, continue d’être élevée. Une autre raison pour nous de changer notre marché de l’Espagne vers l’Israël.

Benjamin Becker est très satisfait de la qualité des clémentines israéliennes. « Les clémentines en provenance d’Israël sont d’une qualité meilleure que les espagnoles, raison pour laquelle elles sont un peu plus chères », a noté Becker ajoutant qu’actuellement l’entreprise vend la caisse de 2,5 kg à 32 euros.

Le goût de la variété ORRI est excellent. Le fruit peut être pelé facilement, par contre la clémentine espagnole n’est pas très confortable à ce niveau, poursuit le grossiste.

On espère est que les clémentines israéliennes  ORRI seront disponibles durant deux ou trois mois afin de couvrir les besoins des consommateurs en cette période, a-t-il indiqué.

Le temps froid a une influence constante et positive sur la demande d’agrumes », constate le gérant, mais comment la demande et l’offre vont se développer dans les prochaines semaines, est difficile à prévoir. Si les températures augmentent alors la demande pour les agrumes va clairement baisser. Mais si elle reste normale, la demande pour les clémentines, oranges et les autres agrumes restera stable, estime le grossiste.

Regardez aussi

Fruits & légumes: L’Espagne alimente l’Europe

Fruits & légumes: Les pays européens représentent 85% des exportations espagnoles. 85% des exportations de …

Un commentaire

  1. Je consomme habituellement beaucoup de clémentines chaque hiver, corses exclusivement ( car produites à quelques km
    de chez moi.)À cause de la tempête Adrian, nos clémentiniers ont beaucoup souffert et le rendement, hélas, s’en est ressenti. N’ayant plus de clémentines corses, je me suis tournée vers les clémentines d’importation et, franchement, les
    clémentines israéliennes ne m’ont pas déçue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *