Accueil / Actualités / Actu Maroc / Le rendement mondial des céréales frappé par la sécheresse

Le rendement mondial des céréales frappé par la sécheresse

Selon une étude publiée récemment, le rendement mondial des céréales a connu une baisse de 10 % entre 1964 et 2007. Les pertes sont encore énormes ces dernières années.

Selon une étude publiée récemment, le rendement mondial des céréales a connu une baisse de 10 % entre 1964 et 2007. Les pertes sont encore énormes ces dernières années.Les épisodes de sécheresse et vagues de chaleur qui ont sévi dans le monde entre 1964 et 2007 ont réduit les récoltes céréalières de 10 %, avec des pertes encore accrues ces deux dernières décennies et dans les pays industrialisés, selon une étude.

Les résultats de cette étude sont publiés dans un moment où la production alimentaire globale devra doubler d’ici 2050 pour nourrir plus de neuf milliards d’humains. Ils mettent sous projecteur l’impact direct des aléas climatiques sur l’agriculture, le secteur qui dépend quasiment sur les conditions météorologiques.

Cette étude, qui a pu diagnostiquer l’état de 177 pays influencés par 2 800 événements météorologiques, se présente comme la plus complète et recommande l’urgence avec laquelle le système mondial de production céréalière doit s’adapter, dans un climat changeant.

Selon l’étude, 1,2 milliard de tonnes de céréales ont ainsi été perdues en 43 ans sous l’effet de canicules, et 1,8 milliard de tonnes également de céréales en raison de sécheresses. Et entre 1985 et 2007, les pertes approchent même 14 %, ce qui pousse à constater un impact croissant du réchauffement climatique.

A noter que la température planétaire a augmenté de près de 1°C, essentiellement ces 50 dernières années, sous l’effet des gaz à effet de serre émis par l’homme, et la communauté internationale s’est fixé pour objectif de rester en-deça de 2°C lors de la COP21 fin 2015 à Paris. Les chercheurs de cette étude rappellent les lecteurs d’une étude précédente selon laquelle une hausse de 1°C de la température moyenne pourrait réduire les rendements de 6 ou 7 % dans certaines régions.

Regardez aussi

Durabilité agricole : « Marrakech pour le palmier dattier » récompensé à Abu Dhabi

Le projet « Marrakech pour le palmier dattier » a obtenu une reconnaissance internationale de l’ISO eu …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *