agriaffaires
monsanto
informia
Accueil / Actualités / Actu internationales / Le Maroc va importer 1 million de T de blé en 2017
Le Maroc va importer 1 million de blé en 2017

Le Maroc va importer 1 million de T de blé en 2017

La mauvaise récolte, nécessite l’importation de plus de 1 million de T de blé en 2017 en provenance de  l’UE et des USA.

L’Office National Interprofessionnel des Céréales et Légumineuses (ONICL), a lancé un appel d’offres relatif à l’importation de plus d’un million de tonnes de blé en 2017. En provenance de l’Union Européenne (UE) et des Etats-Unis, dans le cadre des contingents tarifaires préférentiels.

Un contingent de 363.636 tonnes de blé tendre sera importé de l’Union Européenne (UE) d’ici fin avril 2017. Un deuxième contingent avec la même quantité de blé tendre à acheter des Etats-Unis au plus tard le 30 avril, en plus des 327.273 tonnes de blé dur pour fin décembre 2017.

L’année 2016 a été marquée par des récoltes mondiales historiques de céréales, à cause des prix du blé tombés à des niveaux très bas, déstabilisant les agriculteurs des deux côtés de l’Atlantique, qui risquent encore de souffrir en 2017. L’information est révélée par le Matin, dans son édition du 29 décembre. Le journal explique ainsi, qu’avec une récolte de blé énorme, évaluée cette année à 751 millions de tonnes dans le monde, les cours ont chuté à leur plus bas niveau depuis 2006 sur le marché de Chicago, baromètre mondial des prix, à quelque 145 dollars la tonne.

Le Matin rappelle que le secteur du blé est en crise en France et aux Etats-Unis, où leurs revenus ont chuté de 15% par rapport à l’année précédente et de 30% par rapport à 2014, selon le Ministère Américain de l’Agriculture (USDA).

« Nous avons connu plusieurs grosses récoltes d’affilée, et même si la consommation a augmenté, les stocks sont montés et les prix ont baissé», révèle John Newton, directeur stratégie et marché du lobby des agriculteurs américains, l’American Farm Bureau Federation, dans une déclaration à l’Agence France Presse (AFP).

À noter, que les stocks mondiaux de blé ont grimpé de 217 millions de tonnes en 2015, à 240 millions à la fin de la campagne 2016, et pourraient atteindre 252 millions l’année prochaine, selon le Ministère Américain de l’Agriculture (USDA).

Regardez aussi

onicl

L’ONICL a un nouveau site internet

L’Office National Interprofessionnel des Céréales et des Légumineuses (ONICL) a lancé son nouveau site internet. …

Chargement...