Accueil / Actualités / Actu internationales / La maladie des taches noires impacte les exportations d’agrumes

La maladie des taches noires impacte les exportations d’agrumes

L’Afrique du Sud et l’Argentine suspendent une partie des expéditions d’agrumes vers l’UE à cause de la maladie des taches noires.

Le secteur sud-africain des agrumes a informé la Commission européenne qu’il suspendrait volontairement une partie de ses exportations d’agrumes en Europe à compter du 22 septembre, en raison du risque de propagation de la maladie des taches noires aux pays producteurs européens. 

Le pays africain cessera d’expédier les oranges de Valencia Late à partir des zones de production contaminées par cette maladie, mais continuera d’exporter d’autres agrumes, tels que les mandarines, les citrons et les pamplemousses Orri, Tango et Nadorc.

Pour sa part, le gouvernement argentin a publié une déclaration par le biais du service de la santé et de la qualité agroalimentaire (Senasa), indiquant qu’il interromprait l’inspection des citrons destinés à l’Union européenne et arrêterait donc l’exportation de ces agrumes. Cette décision intervient après que trois nouveaux cas de tache noire aient été détectés dans les envois du pays, ce qui porte à sept le nombre total de détections réalisées jusqu’à présent. Toutefois, tout comme l’Afrique du Sud, elle continuera d’exporter d’autres agrumes, tels que les oranges et les mandarines.

En Espagne, l’Association des producteurs agricoles de Valence a dénoncé le fait qu’avec ces décisions, les deux pays tentent de sauver la face devant les autorités de l’Union européenne et démontrent un intérêt présumé à améliorer la santé de leurs expéditions.

Paradoxalement, aucun de ces deux pays n’a annoncé de projet de suspension de l’expédition de mandarines tardives vers l’Europe, alors que ces variétés d’agrumes sont également susceptibles d’être attaquées par les taches noirs. Il convient de noter que les campagnes d’exportation de mandarines en Afrique du Sud et en Argentine atteignent maintenant leur apogée, alors que les saisons de citron et de Valencia tardives entrent déjà dans une phase de déclin.

Avec Freshplaza

Regardez aussi

Une belle opportunité pour les producteurs marocains d’huile d’olive

Plus de 50 000 visiteurs attendus au Salon Régional des Olives de Guercif

Ouverture à Guercif du 2ème Salon régional des olives, plus de 50.000 visiteurs attendus. La …