Accueil / Actualités / Actu Maroc / La longévité des vaches Holstein et Montbéliarde au Maroc
La longévité des vaches Holstein et Montbéliarde au Maroc

La longévité des vaches Holstein et Montbéliarde au Maroc

La durée de vie productive des vaches Holstein et Montbéliarde au Maroc. 

Le cheptel bovin amélioré de race pure de la filière laitière au Maroc est principalement composé de vaches Holstein et Montbéliarde. Ces vaches sont le résultat de plusieurs décennies d’importation de génisses pleines de différents pays tels que la France, la Hollande, les USA, le Canada, l’Allemagne, etc … . Ces vaches permettent de répondre au développement de la filière laitière tracé dans le cadre de la stratégie du Plan Maroc Vert.

La répartition des vaches selon le niveau de production montre qu’environ 35% des vaches Holstein et Montbéliarde produisent entre 6.500 et 8.000 kg de lait par lactation de référence. Mais qu’en est-il de la longévité des vaches Holstein et Montbéliarde au Maroc ? Focus.

La Durée de Vie Productive (DVP) Moyenne des vaches Holstein est de 27,7 mois. Celles des vaches Montbéliarde est en moyenne de 32,8 mois. L’écart moyen de la durée de vie productive est de 5 mois en faveur des vaches Montbéliarde.

Cet écart confirme la longévité plus élevée des vaches Montbéliarde en comparaison avec les vaches issues d’autres types génétiques. Les vaches Montbéliarde, Prim’Holstein et Normandie ont enregistré en France des durées de vie productives de 29,7, 29 et 26,4 mois. Par ailleurs, la durée de vie productive plus élevée des vaches Montbéliarde s’expliquent très certainement par la meilleure qualité des caractères fonctionnels (fertilité, santé, etc), qui leur permettent de se maintenir plus longtemps en élevage, ce qui n’est pas souvent le cas des vaches Holstein.

La Durée de Vie Improductive (DVI) des vaches Holstein et Montbéliarde est d’environ 42 mois. Beaucoup de temps est consacré aux périodes d’élevage des génisses et de tarissement des vaches. Les vaches passent moins de 45% de la Durée de Vie Totale (DVT) à produire du lait, ce qui est faible.

Ceci montre que des efforts considérables doivent être déployés au niveau de la conduite de l’élevage des génisses afin de permettre une mise à la reproduction à un âge plus avancé que l’âge enregistré actuellement. Ainsi qu’un travail de sensibilisation sur l’importance de la limitation des durées de tarissement longues.

Regardez aussi

La DRA de Rabat prend des mesures pour la campagne 2017

La DRA de Rabat prend des mesures pour la campagne

La DRA de Rabat prend des mesures pour le bon déroulement de la campagne. La …