Accueil / Actualités / Cultures / Arboriculture / Le kumquat: Un agrume qui se mange avec la peau

Le kumquat: Un agrume qui se mange avec la peau

La peau du kumquat est exempte du principe brûlant des autres agrumes.

Le kumquat appartient à la famille des rutacées, celles des agrumes, mais d’un genre botanique totalement différent, le genre Fortunella. Ses fruits sont comestibles en totalité, y compris la peau car elle est exempte du principe brûlant des autres agrumes.

Les fruits ont un goût à la fois acide, amer et sucré et sont principalement transformés avant d’être consommés : chutney, marmelade, confiture, fruits confits entiers ou préparés au sirop. Le kumquat est également utilisé par les chefs pâtissiers.

C’est aussi un arbuste ornemental apprécié aux États-Unis pour la qualité de son feuillage dense et verdoyant. Il se prête particulièrement bien à une plantation en pot dans lequel il fleurit et fructifie facilement.

Au Vietnam, les fruits sont utilisés en médecine traditionnelle contre la toux.

Le kumquat est un arbrisseau atteignant 3 à 5 mètres de hauteur dans le nord de la Chine, son pays d’origine. Les feuilles sont vert foncé dessus, plus pâles dessous. Les fleurs sont petites, blanches et très parfumées. Les fruits, ovoïdes ou allongés suivant l’espèce, sont orangés plus ou moins jaunâtres.

Plusieurs espèces de kumquat se distinguent notamment par la forme de leurs fruits, les principales étant le Nagami (Fortunella margarita) à fruit oblong, le Marumi (Fortunella japonica) à fruit rond ou encore le Fukushu (Fortunella obovata) à fruit plus ou moins rond mais d’un calibre plus gros que le Marumi. Le Fukushu se distingue aussi des autres par ses feuilles plus rondes. Les hybrides entre ces espèces semblent nombreux, créant autant de nouvelles variétés. Par exemple, le kumquat Meiwa est probablement un hybride de F. margarita et de F. japonica, même si certains auteurs le considèrent comme une espèce à part entière (F. crassifolia).

Des croisements intergénériques entre des espèces de Fortunella et des Citrus ou encore des Poncirus sont également connus, comme le Calamondin (Fortunella × C. reticulata), le limequat (Fortunella × C. aurantium) ou l’orangequat (Fortunella × C. sinensis).

Avec le CIRAD

Regardez aussi

Sauvons les bananes contre le TR4

Tous contre le Tropical Race (TR4) Lors du GLOBALG.A.P. SUMMIT à Lima au Pérou, GLOBALG.A.P. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *