Accueil / L'invité / Kabbage, « l’agriculture: une histoire de famille »

Kabbage, « l’agriculture: une histoire de famille »

Tariq KABBAGE, PDG du Groupe Kabbage nous fait l’immense plaisir et l’honneur de nous recevoir dans ses bureaux à Agadir, Tariq KABBAGE nous confie les secrets du métier et les perspectives futures dans une interview exclusive sur AgriMaroc.ma.

Kabbage, histoire d’un acteur de la filière agrumicole au Maroc.

AgriMaroc.ma: Le Groupe Kabbage représente aujourd’hui un modèle et une source d’inspiration dans le secteur des agrumes au Maroc. Pouvez-vous nous rappeler son histoire ?
Kabbage, Histoire d’un Géant de la filière agrumicole au Maroc
Tariq Kabbage: L’agriculture est notre famille. L’histoire remonte au début des années cinquante, dans la région du Souss, avec un démarrage très modeste d’une agriculture vivrière, initiée par ma mère après l’arrestation de mon père par le colonialisme. 3 hectares de légumes et tomates destinés au marché local nous permettrons de vivre. L’aventure avait commencé et c’est ainsi que mon père, Abbès Kabbage, a pu réaliser son rêve, créer une ferme dans la région de Ouled Taima. Le début d’une belle histoire, mais nous ne le savions pas encore…

Quelques années plus tard, nous avons pu démarrer une activité d’emballage et d’export à travers la création d’une station de conditionnement. La commercialisation a été interrompue avec une période particulière de nationalisation du commerce extérieur avec l’OCE qui a duré jusqu’à 1986. La libéralisation a permis d’ouvrir une nouvelle page et une avancée majeure qui permettait au Groupe de monter en gamme et en qualité pour devenir un leader national de la filière agrumicole au Maroc.

« Le profil variétal des agrumes au Maroc ne permettait
aucune concurrence avec l’Espagne dans les années 80»

AgriMaroc.ma: Quelle était votre vision pour le développement du Groupe ?
Tariq Kabbage: En 1984, j’ai pris en main toute l’activité du Groupe après le décès de mon père. J’ai donc quittéKabbage, Histoire d’un Géant de la filière agrumicole au Maroc mon poste d’enseignant à la Faculté des Sciences de Rabat. Au début j’ai rencontré plusieurs obstacles dans le secteur des agrumes. En effet, aucun effort n’a été fait au niveau des techniques de production ou du matériel végétal qui ne regroupait que 3 ou 4 variétés d’agrumes dont une seule variété de clémentine. Le profil variétal des agrumes au Maroc ne permettait aucune concurrence avec l’Espagne dans les années 80.

Il fallait donc se mettre à niveau et creuser pour développer de nouvelles techniques et des variétés performantes, dans une ambiance qui je dois le dire, était décourageante. Il n’y avait pas de passerelles entre recherche et production en matière de vulgarisation, le manque à gagner était spectaculaire. C’est dans ce contexte que le Groupe s’est pleinement investi dans la recherche technique et variétale et l’introduction de variétés nationales ou étrangères pour gagner en rendement et en qualité, à une période où la capitalisation d’expériences précédentes n’a jamais été faite et les procédures imposées par le service de la quarantaine en cas d’introduction d’une variété, prenaient des années pour autoriser finalement l’utilisation du matériel végétal.

« Le Groupe a créé sa propre collection variétale
avec aujourd’hui 6 variétés de clémentines précoces et tardives… »

AgriMaroc.ma: Aujourd’hui, quels sont les secrets derrière la « success story » du Groupe ?
Tariq Kabbage: D’abord je dois dire que nous avons pu introduire plus de 40 variétés d’agrumes qui ont été testées et adaptées aux conditions pédoclimatiques du Maroc. Le Groupe a créé sa propre collection variétale avec aujourd’hui 6 variétés de clémentines précoces et tardives qui permettent d’alimenter nos marchés depuis octobre jusqu’à février. Je pense que notre travail sur ce volet là était crucial dans notre développement C’est grâce aux efforts déployés que notre Groupe est aujourd’hui complètement intégré, depuis l’amont jusqu’à l’aval : pépiniériste, producteur, conditionneur et exportateur

Ensuite notre station de conditionnement Kabbage Souss a pu regrouper plusieurs producteurs d’agrumes dans unKabbage, Histoire d’un Géant de la filière agrumicole au Maroc concept d’agrégation, repris par le Ministère de l’Agriculture dans le Cadre du Plan Maroc Vert. Et si notre Groupe est aujourd’hui un leader dans la filière d’agrumes, c’est grâce à un long chemin de recherche et d’investissement.

Enfin depuis 2007, nous avons investi dans des vergers dans la région du Gharb, permettant au Groupe d’avoir une identité nationale dans la filière agrumicole avec plus de 2 000 hectares. Et pour tout vous dire, aujourd’hui, le Groupe s’oriente aussi vers la culture de l’arganier et du palmier dattier en pépinière.

« Nous avons décidé d’arracher
une grande superficie d’agrumes … »

AgriMaroc.ma: On assiste ces dernières années à des épisodes de sécheresse inquiétantes. Comment le Groupe arrive à gérer ses ressources hydriques ?
Tariq Kabbage: Le Groupe a investi dans les techniques économiques de culture en matière d’irrigation pour faire face à la sécheresse qui a sévi au Maroc surtout cette année et pour minimiser la charge sur la nappe phréatique. Nous avons adopté une technique moderne de culture hydroponique ouvert, qui permet d’assurer aux arbres la juste quantité d’eau et d’éléments nutritifs nécessaires, tout en réduisant le nombre de goutteurs autour de l’arbre. Ainsi, dans une année normale, la consommation en eau est d’environ 4 500 m3/ha/an, ce qui permet une grande économie en eau d’irrigation.

Malheureusement, nos efforts ne sont pas accompagnés d’une grande conscience de la part des établissements étatiques qui ne contrôlent pas suffisamment l’exploitation de la nappe et autorisent des extensions de nouvelles exploitations avec  le creusement de nouveaux forages. Aujourd’hui, sur l’un de nos vergers nous avons décidé d’arracher une grande superficie d’agrumes pour pouvoir irriguer le reste correctement.

AgriMaroc.ma: Quels sont les marchés du Groupe à l’export ?
Tariq Kabbage: Nos exportations concernent principalement la grande distribution. Le Groupe est précurseur sur le marché des Etats-Unis mais aussi de la Grande Bretagne. Nous exportons aussi sur le Canada, la Suède et la Russie qui est un marché caractérisé par des difficultés liées principalement  à la crise économique et la baisse du rouble. La Russie représente toujours un client important pour les agrumes marocains, cependant certains exportateurs exercent une concurrence déloyale, maroco-marocaine, tout en négligeant le principal critère qui reste la qualité du produit exporté, ce qui dégrade la crédibilité des produits marocains.

Nous assurons des variétés de bonne qualité comme Bekria, l’ancien clone marocain, Sidi Aïssa, Nules, Nour et Guerdane, afin d’alimenter nos marchés durant environ 5 mois. Nous essayons de développer de nouveaux marchés en particulier en Afrique Subsaharienne.

Le Groupe Kabbage, dans sa politique de commerce extérieur, arrive à gérer ses marchés. Cette politique combine plusieurs moyens logistiques, ce qui permet de répondre aux besoins de nos clients dans de bonnes conditions et d’approvisionner nos marchés avec régularité tant en quantité qu’en qualité. C’est notre engagement envers nos clients que nous arrivons toujours à honorer.

Merci à Monsieur Tariq Kabbage.

* Ce contenu est la propriété d’AgriMaroc.ma. Toute demande de reproduction, partielle ou complète doit être formulée à contact@agrimaroc.ma
** Crédit photos: Groupe Kabbage

Pour recevoir la lettre d’information AgriMaroc.ma sur l’actualité des professionnels de l’agriculture, nous vous invitons à suivre ce lien: Newlsetter AgriMaroc.ma.

Regardez aussi

Mouaad Amine MAZRI: La micropropagation est indispensable pour reconstituer la palmeraie marocaine

Le recours aux techniques de micropropagation est indispensable pour reconstituer la palmeraie marocaine face au …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *