Accueil / Actualités / Actu Maroc / L’Inteprofession s’exprime sur le festival de la fraise
4 000 ha de fruits rouges à Larache pour la campagne 2015-2016

L’Inteprofession s’exprime sur le festival de la fraise

L’Inteprofession des fruits rouges démentit les informations relatives au lancement de la 8ème édition du festival de la fraise. 

Certains médias tels que Le Matin, la MAP, Agrimaroc.ma , African News Hup et Niooz.fr ont publié les 11 et 12 avril 2018 des articles comportant des fausses données sur le secteur des fruits rouges à la suite d’un événement non autorisé relatif au coup d’envoi de  la 8ème édition du festival de la fraise à Mly Bousselham organisée par la fondation Nalsya.

Par conséquent, la Fédération Interprofessionnelle Marocaine des Fruits Rouges  (Interproberries Maroc)  dénonce vigoureusement ces fausses informations qui sont aggravées par l’illustration en public des photos sur la méthode de la cueillette de fraise marocaine qui est complètement dépassée et non conforme à la réglementation des bonnes pratiques agricoles en vigueur.

L’illustration de ce type d’images risquerait  de compromettre notre relation avec les clients, les auditeurs  et les organismes de certification et de porter atteinte à la qualité de la fraise marocaine destinée en grande partie à l’export.

Aussi, Il est à rappeler  que le secteur des fruits rouges dispose de sa propre interprofession récemment crée qui est l’interlocuteur unique et le plus représentatif des différents acteurs du secteur auprès des pouvoirs publics et nul n’a le droit de parler en son nom et encore moins de livrer des données fausses  sans aucune base réelle.

Il est à préciser que contrairement à ce qui a été publié dans l’article que la filière des petits fruits rouges (fraise, framboise, myrtille) est un secteur réussi et prometteur au Maroc, notamment dans la région du Gharb, où une superficie de 3.600 ha est destinée à culture de la fraise, avec une production annuelle de 200.000 tonnes, a-t-il fait valoir, précisant que la production des fruits rouges atteint 50% dans le Gharb, 45% à la région Souss-Massa et 11% à Larache, il y a lieu de mentionner que  la superficie nationale réelle de la fraise est de 3 300 ha répartie comme suit :

  • Loukkos : 2 600 ha soit 78,79%
  • Gharb :     616 ha soit 18,66%
  • Souss :       84 ha soit 2,55%

La production prévisionnelle était de 137 360 tonnes pour la campagne 2017/2018 mais compte tenu des conditions climatiques très défavorables qui a connu la région Gharb/Loukkos par la présence des pluies diluviennes  localement accompagnées de fortes rafales de vent dépassant parfois le seuil de  90 km/h,  une diminution de la production de 25% est estimée.

En ce qui concerne les exportations marocaines des fruits rouges, le Maroc a exporté 72 054 tonnes de la fraise durant la campagne 2016/2017 (20 219 tonnes en fraise fraiche soit 28% et 51 835 tonnes en fraise surgelée soit 72%).

La destination principale de la fraise marocaine est l’Union Européenne avec 94.7% de la fraise fraîche et 89% de la fraise surgelée.

La deuxième chaîne de télévision généraliste semi-publique marocaine 2M  de son coté a indiqué dans le journal télévisé AL AKHBAR de 12h45 du vendredi 13 mars 2018 dans un reportage sur la fraise que cette culture est centralisée dans le Gharb avec environ 8 000 ha qui fournit 80% de la production nationale. Or, en réalité la superficie cultivée en fraise au  Gharb est de 616 ha qui fournissent 18,66% de la production nationale de la fraise.

Ce reportage a été réalisé dans une exploitation de la fraise et de la pomme de terre.

Regardez aussi

1.953 palmiers détruits par le feu en Algérie

Algérie: pas moins de 1.953 palmiers brûlés durant le 1er semestre de 2018. Pas moins …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *