Accueil / Machinisme / Usages insolites des drones dans l’agriculture
Les usages insolites des drones dans l’agriculture

Usages insolites des drones dans l’agriculture

Les usages insolites des drones dans le monde agricole.

Les drones sont en train de révolutionner le machinisme agricole. Mais outre leur utilisation pour la surveillance des cultures, ils sont parfois utilisés pour des missions insolites, coup d’œil.

Les drones sont une révolution pour l’agriculture : ils permettent de suivre en temps réel l’évolution d’une parcelle de plusieurs hectares et d’adapter les traitements phytosanitaires avec une précision hors du commun. Mais ce n’est pas leur seule utilisation dans le monde agricole. En effet, ils sont aussi utilisés pour sauver les animaux des moissonneuses-batteuses et pour lutter contre la prolifération des rongeurs, explique SciencesEtAvenir.

Sauver les animaux des griffes des moissonneuses-batteuses

Faon immobile dans un champs
Faon immobile dans un champs

Un étudiant de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) en Suisse a proposé d’utiliser les drones dans le but de repérer les animaux, et principalement les faons, qui se trouvent sur une parcelle. Jeunes et fébriles, les faons restent immobiles dans les hautes herbes lorsqu’ils sentent un danger. Cette méthode leur permet de ne pas attirer l’attention des prédateurs tels que les renards et les loups. En revanche, elle est beaucoup moins efficace face aux moissonneuses-batteuses ou autres machines agricoles.

« Sur l’écran, de minuscules points jaunes révèlent la présence des animaux : il faut alors déplacer le petit faon sans le toucher directement avec les mains, ou mieux encore le protéger avec une boîte, pour que l’agriculteur le contourne à son passage. Résultat : un taux de réussite avec le drone de 100% pour le sauvetage des faons, que leur mère viendra retrouver après le départ des hommes », explique l’étudiant.

Repérer les rongeurs nuisibles à l’agriculture

Terriers de rongeurs dans une exploitation
Terriers de rongeurs dans une exploitation

Les rongeurs sont de véritables nuisibles pour les exploitations agricoles. En Europe Occidentale, les « campagnols » sont à l’origine de nombreux dégâts car ils se nourrissent des feuilles, graines et racines et des plantes. Il existe des méthodes de lutte comme les pièges, le poison, l’inondation des galeries souterraines où ils vivent, etc, mais aucune n’a rencontré un franc succès.

L’utilisation de Bromadiolone (anticoagulant toxique qui empoisonne les rongeurs) est fréquente dans la lutte contre les campagnols. Mais cette substance est très toxique pour de nombreuses autres espèces et pour l’environnement.

Une plateforme de recherche expérimentale a mis en évidence le fait que l’utilisation du Bromadiolone seulement au niveau des terriers était plus efficace et permet de limiter la quantité de produit déversée dans la nature. Mais pour repérer les terriers, le centre de recherche a besoin « d’obtenir des photos aériennes avec un champ de vision assez large, pour couvrir au minimum plusieurs hectares, afin de rendre compte d’un état des lieux d’infestation en taupes et campagnols terrestres ». C’est là qu’interviennent les drones.

Regardez aussi

5 conseils pour optimiser l’utilisation de son tracteur

5 conseils pour optimiser l’utilisation de son tracteur

Voici 5 conseils pour optimiser l’utilisation de son tracteur. Le machinisme est un facteur clé …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *