Accueil / Insolite / Insolite: La pastèque carrée
Insolite: La pastèque carrée

Insolite: La pastèque carrée

Connaissez-vous la pastèque carrée ?

Née au Japon, la pastèque carrée est une invention insolite d’autant plus qu’elle n’est pas dédiée à la consommation mais seulement au plaisir visuel !

Les japonais aiment beaucoup la pastèque. Fruit d’été sucré et rafraîchissant, on en voit souvent dans les films ou mangas. Le hic pour les japonais c’est que la pastèque est ronde et très lourde. Elle n’est pas évidente à stocker ni à transporter. Or, au Japon, les espaces sont très exiguës et l’ordre est très ancré dans la culture locale. Selon les dires, c’est comme ça qu’est venue l’idée à des scientifiques de créer des pastèques…carrées ! Sachez qu’il en existe même en formes de cœur maintenant.

Ces fruits à la forme originale se vendent dans des boutiques spécialisées. « Ils sont là pour le plaisir des yeux, et n’auraient pas très bon goût si vous décidiez de les manger. Ce sont des pastèques d’ornement que l’on peut disposer au même titre que des fleurs » explique le directeur d’une de ces boutiques dans une interview avec LaDépêche.fr. En réalité, les fruits sont des cadeaux précieux dans la culture nippone : ils sont « les représentants des saisons et nous portons une grande attention à l’emballage, car depuis longtemps au Japon, nous avons la coutume de les offrir en cadeau » explique la même source. Le prix des fruits en général est très élevé, pour la pastèque carrée, il faut compter 96€ (soit 900 Dh) environ.

Technique de fabrication

Contrairement à ce que croît l’opinion publique, la pastèque carrée n’est pas un Organisme Génétiquement Modifié (OGM). Pour obtenir cette forme carrée, les agriculteurs font simplement pousser les pastèques dans des boîtes en verre cubiques. Ainsi, en se développant, les fruits prennent la forme de la boîte.

Regardez aussi

« Le jour de dépassement de la Terre »

« Le jour de dépassement de la Terre »

« Le jour de dépassement de la Terre ». A compter d’aujourd’hui, mercredi 2 août, nous …

Chargement...