Accueil / Actualités / Actu Maroc / Des mesures pour la gestion des ressources hydriques à Khénifra
Des mesures pour la gestion des ressources hydriques à Khénifra

Des mesures pour la gestion des ressources hydriques à Khénifra

Afailal annonce des mesures pour la gestion des ressources hydriques à Khénifra.

Mme Afailal annonce une batterie de mesures pour une gestion durable des ressources hydriques dans la province de Khénifra.

La secrétaire d’Etat chargée de l’Eau, Charafat Afailal, a fait le point sur l’approvisionnement de la province de Khénifra en eau potable, s’engageant à mettre en œuvre une série de mesures pour assurer une gestion durable de cette ressource vitale.

Ces mesures consistent en la poursuite de la réalisation des projets de lutte contre les inondations ainsi que des petits et moyens barrages en vue de répondre aux besoins en eau potable, en irrigation ainsi qu’en terme de production de l’électricité, a indiqué Mme Afailal qui s’exprimait lors d’une rencontre, tenue mercredi, en présence notamment du Wali de la région, Mohamed Dardouri.

Elle a mis en exergue les dispositions prises pour inciter le secteur privé à contribuer à la réalisation de ces ouvrages dans le cadre d’un partenariat public-privé, tout en relevant l’impératif de la mobilisation des ressources souterraines, la réalisation des projets d’assainissement liquide, le traitement et la réutilisation des eaux usées, la protection des sources et rivières ainsi que la préservation du domaine public hydraulique.

Mme Afifal rappelle que la province dispose des barrages de Tanafnit et Tiqlit, et souligne ainsi que les études techniques pour la construction de trois autres grands barrages sont en cours pour la production de l’électricité par les opérateurs privés.

S’agissant de la protection contre les crues, elle a fait état de l’achèvement des travaux de protection du centre ville de Khénifra et des communes Lakbab, Oumna et Ait Ishak alors que les travaux sont en cours concernant d’autres localités pour un budget de 140 millions de DH.

La ministre rappelle que son département à réalisé les études techniques et contribué aux travaux d’assainissement liquide du milieu rural de la province pour une enveloppe de 34 MDH outre la réalisation des études techniques pour la préservation des sources Oum R’biâ, et l’aménagement des lacs Aglmam Azegza et Tiglmamine.

Mme Afilal a, par ailleurs, évoqué la convention cadre relative à la réalisation de la première tranche des projets du plan de développement de la ville de Khénifra pour la période 2017-2021 d’un coût de 500 MDH, dont une contribution de son département de l’ordre de 55 MDH.

Dans son intervention, le gouverneur de la province a mis l’accent sur les attentes des habitants de Khénifra dans le domaine de l’approvisionnement et la gestion des ressources en eau, citant, entre autres, le projet de protection et de mise à niveau des sources Oum R’biâ, l’aménagement du lac Aglmam Azegza au profit d’un tourisme écologique durable, l’approvisionnement en eau potable des zones qui font face à des pénuries récurrentes de cette ressource vitale ainsi que la protection contre les crues.

Pour sa part, le wali de la région est revenu sur l’importance accordée à la question des ressources en eau dans le plan de développement adopté par le conseil régional l’an dernier qui a consacré 20 projets à la province de Khénifra, portant sur différents volets relatifs à l’assainissement liquide, la protection contre les inondations et l’aménagement des sources.

Regardez aussi

المغرب أول مصدر للفواكه والخضرلإسبانيا

Biougra: des employées d’une exploitation agricole agressées au couteau

Biougra: Un policier contraint d’utiliser son arme de service pour neutraliser un individu ayant mis …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *