Accueil / Cahier Technique / Impact de la fréquence de traite sur le rendement laitier
newsletter agrimaroc.ma
Impact de la fréquence de traite sur le rendement laitier

Impact de la fréquence de traite sur le rendement laitier

Les impacts de la fréquence de traite sur le rendement laitier.

La fréquence de la traite est un facteur primordial dans la production laitière. Une fréquence trop faible déstabilise la vache tandis qu’une plus élevée stimule la production et améliore les rendements. Voici quelques conseils pour bien gérer et optimiser la fréquence de la traite.

Bien souvent, les agriculteurs traient leur troupeau laitier deux fois par jour. Pourtant, il est prouvé qu’une légère augmentation de la  fréquence de traite est un paramètre qui peut impacter favorablement le rendement laitier. Au contraire, une traite peu régulière perturbe l’animal et entraîne une baisse de la production laitière tant en termes de qualité que de quantité.

Baisse de la fréquence de traite

La régularité des traites est un facteur important dans la production laitière tant pour la quantité de lait produit que pour sa qualité. La réduction du nombre de traite perturbe la vache et la met dans une position inconfortable.

Par exemple, traire 1 fois/jour à la place de deux fois/jour conduit à une réduction de production de près de 30% ! De plus, cela entraîne un bon du taux protéique de 1,8 g/kg et du taux butyreux de 2,5 g/kg.

Enfin, tirer le lait une seule fois par jour provoque un inconfort chez l’animal, surtout en début de lactation. Cette situation est due à la pression mammaire qui augmente et provoque un durcissement des mamelles. L’inconfort de la vache se traduit souvent par un état agité et une posture debout.

Augmentation de la fréquence et du rendement

La pression intra-mammaire des vaches a tendance à réduire la quantité de lait produit. Or, la traite permet de diminuer cette pression. C’est pourquoi l’augmentation de la fréquence de la traite permet d’augmenter le rendement. Au contraire, la réduction du nombre de traite quotidienne réduit la quantité de lait. En effet, lorsqu’une mamelle est pleine, elle ne produit plus de lait jusqu’à qu’elle soit vidée.

Prenons l’exemple d’une vache de race Holstein, en appliquant 3 traites par jour plutôt que 2, le rendement augmentera de 3,5 kg. En passant de 2 à 4, le rendement augmentera de 4,9 kg ! Cela correspond à près de 25%  d’augmentation de la production laitière par lactation ! Une augmentation jusqu’à 6 fois par jour engendrerait une production supplémentaire de 7,3 kg !

Selon des études menées, il n’est pas nécessaire d’augmenter la fréquence tout au long de la lactation mais seulement pendant les trois premières semaines.

Pour optimiser la production de lait, il faut augmenter la fréquence les 3 premières semaines de traite à partir du 4e jour post-partum. Exécutez un rythme de 4 fois/jour si votre troupeau avait l’habitude d’être trait 2 fois/jour et 6 fois/jour si le rythme habituel est de 3 fois/jour. Après les trois premières semaines, reprenez un rythme normal. Ce rythme là augmentera la production de lait tout au long de la lactation puisque la lactation a été stimulée à une période propice.

Avec le Ministère de l’Agriculture canadien et Agriculture du Maghreb

Regardez aussi

Tomates: Bien gérer la fertilisation et l’irrigation

Tomates: Bien gérer la fertilisation et l’irrigation

Bien gérer la fertilisation et l’irrigation des tomates. La tomate est la culture maraîchère la plus …

Chargement...