Accueil / Actualités / Actu Maroc / La framboise marocaine est désormais autorisée sur le marché américain !

La framboise marocaine est désormais autorisée sur le marché américain !

Le service d’inspection zoosanitaire et phytosanitaire (APHIS) du ministère de l’Agriculture des États-Unis a annoncé sa décision d’autoriser l’importation de framboises fraîches du Maroc aux USA.

« Sur la base des résultats d’une analyse du risque phytosanitaire, nous avons conclu que l’application d’une ou de plusieurs mesures phytosanitaires sera suffisante pour atténuer les risques d’introduction de phytoravageurs ou d’herbes nuisibles lors de l’importation de framboises à partir du Maroc », a annoncé le ministère américain de l’Agriculture dans une note publiée le 24 juillet 2019, indique media24.com.

Selon la note, « l’importation des framboises marocaines peut démarrer après le 24 juillet 2019 », précise la même source. Ainsi, l’APHIS et ses homologues marocains sont entrain de finaliser et mettre en œuvre les conditions opérationnelles que le Maroc doit respecter pour chaque envoi. Ils identifieront, par ailleurs, les sources potentielles de contamination et apporteront des mesures correctives, y compris le retrait, du programme d’exportation, des usines de conditionnement ou des plantations responsables d’éventuelles infections ou de contaminations aux pesticides. «Les autorités compétentes doivent élaborer un plan de travail opérationnel, soumis à l’approbation de l’APHIS, qui détaille les activités que le Maroc mènerait pour se conformer aux exigences phytosanitaires», indique la notice.

Notons qu’en vertu d’une loi en vigueur aux USA, l’APHIS interdit ou limite l’importation de fruits et légumes aux pays de certaines parties du monde pour empêcher l’introduction de plantes nuisibles.

La production marocaine de fruits rouges, dont les framboises, a atteint 197.000 tonnes l’année dernière, selon le ministère de l’Agriculture. Les exportations, elles, se sont établies à 115.442 tonnes en 2017-2018. L’Union européenne en absorbe 90%, devant l’Asie (5%). Une soixantaine d’entreprises sont actives dans le conditionnement des fruits rouges, dont près de la moitié dans la région de Rabat-Salé-Kénitra.

Regardez aussi

Un opérateur mondial de transport maritime lance une escale à Dakhla, les agriculteurs espagnols en colère

Un opérateur mondial de transport maritime lance une escale au port de Dakhla, les agriculteurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *