Accueil / Actualités / Actu Maroc / Fquih Ben Saleh: 896.000 tonnes de betterave à sucre produites

Fquih Ben Saleh: 896.000 tonnes de betterave à sucre produites

Une production record de 896.000 tonnes de betterave à sucre a été enregistrée la saison dernière à Fquih Ben Saleh.

La région de Fquih Ben Saleh a enregistré une production record de betterave à sucre de 896.000 tonnes sur une superficie de 11.500 hectares, soit une moyenne de 78 tonnes à l’hectare.

Depuis le lancement du plan Maroc Vert  durant la saison 2008-2009 et grâce aux mesures prises dans le cadre du plan agricole régional, la production de la betterave à sucre à Fquih Ben Saleh a enregistré un réel progrès  qui se poursuit jusqu’en 2020, annonce un document de la direction régionale de l’agriculture à la région Béni Mellal-Khénifra.

Afin d’aboutir à ces résultats, le comité technique régional de la betterave à sucre a entrepris des mesures pour lutter contre les maladies, pour assurer la mécanisation de la culture, la prévention et l’accompagnement des producteurs de betterave.

Les conditions climatiques favorables lors de la saison dernière ont permis de réaliser une production record de betterave à sucre à Fquih Ben Saleh. La région a récolté un total de 896.000 tonnes de betterave à sucre sur une superficie de 11.500 hectares, soit une moyenne de 78 tonnes à l’hectare. Ainsi, la production de Fquih Ben Saleh représente 93% de la production totale dans la région de Béni Mellal-Khénifra.

D’après le rapport, le revenu des agriculteurs est passé de 29.340 dirhams par hectare lors de la saison 2016-2017 à environ 35.000 dirhams par hectare l’année agricole précédente.

Pour réussir cette saison 2018-2019, les préparatifs pour la culture de la betterave à sucre ont commencé très tôt. Ces préparatifs comprennent le choix des meilleures semences mises à la disposition des betteraviers à partir de la mi-août dernier, la mécanisation renforcée ainsi que l’accompagnement et la sensibilisation des producteurs.

La deuxième phase de semis de la betterave sucrière vient de débuter à Fquih Ben Saleh, dans le respect du calendrier annuel fixé par l’opérateur sucrier national, Cosumar, en coordination avec le comité technique régional de la betterave à sucre. 

La première phase de cette culture qui avait eu lieu du 1er à fin septembre, avait permis de cultiver 30% de la superficie totale, tandis que cette deuxième étape qui se prolonge jusqu’à la mi-novembre, vise à atteindre 52% et sera suivie après coup par une troisième et ultime phase (18%).

Avec laquotidienne.ma

Regardez aussi

Un opérateur mondial de transport maritime lance une escale à Dakhla, les agriculteurs espagnols en colère

Un opérateur mondial de transport maritime lance une escale au port de Dakhla, les agriculteurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *