Accueil / Insolite / Une jeune fille crée une cagnotte pour ses parents agriculteurs

Une jeune fille crée une cagnotte pour ses parents agriculteurs

France : une jeune fille de 15 ans crée une cagnotte pour ses parents agriculteurs.

Une jeune fille a voulu discrètement soutenir ses parents à l’aide d’une cagnotte. C’est raté pour la discrétion : plus de 120.000 euros ont été récoltés en quelques jours avec pour objectif d’éponger les 330.000 euros de dettes. .

Le salon de l’Agriculture ouvre ses portes ce week-end. Les temps sont toujours aussi durs pour certains agriculteurs. Difficile pour certaines familles de faire face à l’endettement. C’est le cas de ce couple, avec 3 enfants, installé dans une propriété de 35 hectares à Madaillan, dans le Lot-et-Garonne.

Ils ont plus de 330.000 euros de dettes, et les banques ont passé le relais à la justice pour gérer la situation. Alors, sans rien dire, Emilie, 15 ans a décidé de créer une cagnotte en ligne il y a un mois pour aider ses parents, intitulée « Une famille au bord de la rue ».

« J’ai fait ça pour aider mes parents en les voyant toujours dans la galère »

Et à la surprise générale de la famille, c’est un succès. Les dons et les messages de soutien se multiplient. En deux jours, la cagnotte a dépassé les 100.000 euros (130.000 euros vendredi à 10h). Invitée de Jean-Jacques Bourdin ce vendredi matin sur RMC, elle a expliqué pourquoi elle a voulu aider sa famille à sortir d’une situation morose.

« Au début j’en avais parlé à personne de chez personne », s’amuse-t-elle. « J’ai fait ça pour aider mes parents en les voyant toujours dans la galère. Je les voyais désespérés et de plus en plus malheureux. Si on ne pouvait pas rembourser on devait quitter la maison donc c’était obligé de faire quelque chose. »

La mère: « Elle a dit: ‘Maman, j’ai fait une bêtise' »

Emilie a bien caché son jeu, ce qui a étonné sa mère : »Elle a dit: ‘Maman, j’ai fait une bêtise’. Elle ouvre l’ordinateur et me dit: ‘Asseyez-vous, je vais vous faire voir ce que j’ai fait !’ Quand on a vu ça sur l’écran, on a dit: ‘Non, c’est pas possible. Tu ne peux pas faire ça’. Puis on a compris que c’était la seule chose pour arriver à voir le bout du tunnel en quelque sorte ».

Muriel est finalement fière de l’initiative de sa fille, et a retrouvé le moral : « J’espère, j’ai encore du mal à y croire, mais il faut y croire, je ne peux pas baisser les bras, pour mes enfants, pour ma fille ».

330.000 euros à rembourser

Une mise aux normes de l’exploitation avicole, la grippe aviaire et de très mauvaises récoltes ont précipité la chute de cette famille explique Bruno, le père. Une famille qui vit avec les 800 euros du RSA : « Le soutien de notre fille, c’est plus qu’important, c’est quelque chose de vraiment merveilleux, et au moins cela remet du baume au cœur, ça donne envie de se battre ».

Depuis 4 ans, les banques ne soutiennent plus cette famille, c’est la justice qui gère directement les comptes de l’agriculteur. Il doit rembourser 330.000 euros et cette cagnotte lancée par sa fille pourrait être une bouffe d’oxygène inespérée.

Avec rmc

Regardez aussi

La consommation de kiwis aide à gérer la pression artérielle

La consommation de kiwis aide à gérer la pression artérielle. Les kiwis sont de petits …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *