Accueil / Actualités / FAO: Les catastrophes naturelles et la sécheresse freinent l’agriculture africaine
FAO: Les catastrophes naturelles et la sécheresse freinent l'agriculture africaine
22% des dégâts causés entre 2003 et 2013 ont affecté l’agriculture, ce secteur n’a reçu que 4,5% de l’aide internationale. - photo:DR

FAO: Les catastrophes naturelles et la sécheresse freinent l’agriculture africaine

Catastrophes naturelles et sécheresse impactent négativement l’agriculture africaine.

D’après une étude de la FAO, les catastrophes naturelles ont causé 70 milliards de dollars de pertes sur l’ensemble de la planète entre 2003 et 2013.

Et l’Afrique est forcément l’un des continents les plus impacté, puisqu’il s’agit de la seconde région la plus touchée après l’Asie (28 milliards de pertes) avec 26 milliards de dollars de pertes sur cette période.

La sécheresse arrive évidemment en tête des catastrophes qui frappent le continent, puisqu’elle a affecté 150 millions de personnes à travers 27 pays d’Afrique subsaharienne et provoqué 23,5 milliards de dollars de pertes.

La FAO précise que les réponses de la communauté internationale sont souvent bien inadaptées, puisque si 22% des dégâts causés entre 2003 et 2013 ont affecté l’agriculture, ce secteur n’a reçu que 4,5% de l’aide internationale.

Aussi, les responsables de la FAO ont-ils insisté sur la nécessité de changer l’approche générale, en considérant que pour tout dollar investi dans la prévention de ces catastrophes naturelles, ce sont 4 dollars qui seront sauvés du revenu agricole.

Regardez aussi

Oriental : Débat autour de la promotion de l’emploi des jeunes en milieu rural

La promotion de l’emploi des jeunes en milieu rural en débat à l’Oriental. La promotion …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *