Accueil / Actualités / Actu internationales / L’Egypte perturbe les exportations européennes
L’Egypte perturbe les exportations européennes
L’Egypte perturbe les exportations européennes - photo:DR

L’Egypte perturbe les exportations européennes

L’Egypte, premier acheteur mondial de blé, perturbe les exportations européennes.

Les cours européens des céréales sont revus à la baisse ce mercredi 17 février. En cause, les exigences sanitaires de l’Egypte, premier importateur mondial de blé.

Les cours européens des céréales sont revus à la baisse ce mercredi 17 février à la mi-journée sur fond de tensions persistantes autour des critères sanitaires pour l’importation de blé en Egypte, premier acheteur au monde.

Les marchés ont repris leur tendance de baisse ce mardi 16 février, après une hausse enregistrée ces derniers jours, qualifiée de « phase de correction technique », indique le cabinait français Agritel dans une note. La moisson record de blé et le manque de dynamisme des exportations pèsent sur les prix depuis plusieurs mois.

On annonce qu’un bateau de blé canadien a été refusé du fait d’un taux d’ergot (une maladie du blé) trop important. L’Egypte a déjà refusé en début d’année un cargo de blé français pour les mêmes raisons. Après avoir un temps envisagé d’appliquer une tolérance zéro pour l’ergot, Le Caire est finalement revenu sur sa décision mais l’épisode a rendu les exportateurs prudents sur leurs réponses aux appels d’offres égyptiens. En parallèle, les blés français demeurent impactés sur la scène internationale par la compétitivité des origines ukrainiennes, favorisées par la chute de leur devise.

Sur Euronext vers 13h GMT, la tonne de blé perdait 50 centimes sur l’échéance de mars à 152,75 euros et 25 centimes sur celle de mai à 160,25 euros. 13 000 lots avaient été échangés. Le maïs perdait 75 centimes sur l’échéance de mars à 148 euros, ainsi que sur celle de juin à 156,75 euros. Près d’un millier de lots avaient changé de main.

Regardez aussi

Akhannouch visite plusieurs projets agricoles à Taza

Akhannouch visite plusieurs projets agricoles à Taza en marge des journées « Gouts et saveurs de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *