Accueil / Actu Entreprises / L’échange de données rendu facile avec l’agrirouter

L’échange de données rendu facile avec l’agrirouter

L’agrirouter de DKE pour des processus simplifiés et en réseau.

LEMKEN et d’autres grands noms du machinisme agricole ont développé ensemble l’agrirouter pour simplifier l’échange de données et réduire le nombre d’interfaces de communication.

La norme ISOBUS a réellement simplifié la communication entre matériels de constructeurs différents ; cependant d’autres normes manquaient encore pour un échange de données fiable entre les matériels et applications logicielles agricoles de plusieurs fournisseurs.

L’agrirouter de la société allemande DKE surmonte cet obstacle grâce à une plateforme d’échange de données en ligne qui rendent désormais accessibles tous les avantages du numérique en agriculture.

Les données sont cryptées et donc livrées de manière absolument sécurisée au partenaire respectif. Cela concerne le matériel agricole, les systèmes de gestion d’exploitation, les applications et leurs développeurs, les agriculteurs, les conseillers, les entrepreneurs de travaux agricoles, les fabricants d’engrais ou d’autres acteurs de la filière. Ce qui est important : les données sont seulement transportées et non stockées durablement.

Le nouvel agrirouter permet aux agriculteurs et aux ETA d’utiliser les solutions d’optimisation de nombreux fabricants. Cela permet de travailler plus efficacement et plus rapidement et de dégager du temps pour d’autres activités. De nombreux échanges peuvent être automatisés, les paramètres de base simplifient la manipulation. Les agriculteurs orientent également leurs exploitations vers l’avenir, car ils peuvent plus facilement répondre aux exigences légales en matière de sécurité sanitaire des aliments, de vérification et de contrôle à travers le travail en réseau.

La condition fondamentale préalable au développement de l’agrirouter, était de garder la plateforme de données et ses interfaces ouvertes à tous les fabricants de matériel agricole et aux développeurs d’applications. D’autres membres peuvent d’une manière générale être acceptés par le consortium agrirouter. La plateforme d’échange de données est développée et distribuée

SAP est le fournisseur de la partie logicielle de l’agrirouter. Grâce au passage de différentes solutions maison à une solution universelle indépendante, les initiateurs souhaitent obtenir sa distribution la plus large possible ; pour cette étape majeure vers le numérique, DKE a déjà remporté la médaille d’argent de l’Institut allemand d’agriculture (DLG) au dernier salon Agritechnica.

L’utilisation de l’agrirouter est gratuite pour l’utilisateur – seuls les accès Internet individuels, les applications utilisées et le transfert de données mobiles entre la plateforme et le matériel agricole sont payants. Chaque utilisateur personnalise son propre agrirouter et détermine par le biais de paramètres « qui » échange « quelles » données et dans « quelle » mesure.

L’agriculteur décide donc à tout moment du devenir de ses données.

Regardez aussi

L’épinard, une nouvelle espèce à la gamme VILMORIN-MIKADO

L’épinard, une nouvelle espèce à la gamme VILMORIN-MIKADO, avec l’acquisition d’AdvanSEED. Vilmorin-Mikado (Business Unit de Limagrain) …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *