Accueil / Actualités / Actu Maroc / Droits de douane suspendus pour lentilles et pois chiches
perception du droit applicable aux lentilles et aux pois chiches
Suspension de la perception du droit applicable aux lentilles et aux pois chiches, jusqu'au 15 juillet 2016 - photo:DR

Droits de douane suspendus pour lentilles et pois chiches

Suspension de la perception du droit applicable aux lentilles et aux pois chiches.

Le Conseil de gouvernement a adopté un projet de décret portant suspension de la perception du droit applicable aux lentilles et aux pois chiches jusqu’au 15 juillet 2016.

Le Conseil de gouvernement, réuni vendredi 4 mars sous la présidence du Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a adopté le projet de décret n 2-16-165 portant suspension de la perception du droit applicable aux lentilles et aux pois chiches, jusqu’au 15 juillet 2016, dans la limite de 13 000 tonnes pour les lentilles et 18 000 tonnes pour les pois-chiches.

Présenté par le ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime, Aziz Akhannouch, ce projet de décret intervient dans un contexte marqué par la baisse constatée au niveau du stock de lentilles (25 %) et de pois chiches (26 %) en comparaison avec l’année 2015, a indiqué le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi dans un communiqué lu lors d’un point de presse à l’issue de la réunion du Conseil.

Pour la période allant du 1er mars au 15 juillet 2016, les besoins en lentilles et en pois chiches sont estimés selon les quantités précitées, à la lumière notamment de la hausse des prix de ces matières dans le marché intérieur, en comparaison avec l’année précédente, a-t-il relevé.

El Khalfi a imputé cette hausse des prix à la progression de la demande intérieure sur les semences des légumineuses, au monopole exercé par certains commerçants et aux développements que connait le marché international, notamment le marché canadien qui constitue le plus grand producteur et exportateur des légumineuses et le principal fournisseur du Maroc, à hauteur de 90 % pour les lentilles et de 50 % pour les pois chiches, faisant savoir que ce marché a connu une hausse des coûts de production conjuguée à une chute des stocks.

L’adoption de ce texte vise à répondre aux besoins nationaux, à maintenir le niveau actuel des prix des lentilles et des pois chiches et à éviter les problèmes de commercialisation pendant l’actuelle période hivernale et le prochain mois de Ramadan, a-t-il souligné.

Avec MAP

Regardez aussi

Encouragement de l’entrepreneuriat agricole à Dakhla

De jeunes entrepreneurs agricoles produisent des tomates et du melon à Dakhla. 15 jeunes entrepreneures …