Accueil / Actualités / Actu internationales / La crise de la carotte britannique devrait durer 11 mois encore

La crise de la carotte britannique devrait durer 11 mois encore

Le Royaume-Uni enregistre les rendements de carottes les plus bas  en 35 ans.

Les producteurs de carottes britanniques s’attendent à ce que les conditions météorologiques défavorables récentes conduisent aux rendements les plus bas pendant des décennies et les niveaux les plus élevés des importations. 

Selon Rodger Hobson, président de la British Carrot Growers Association, la «crise» de la carotte devrait durer jusqu’à 11 mois.

Il explique que le Royaume-Uni est traditionnellement autosuffisant en carottes, environ 97 % étant fournis par des producteurs britanniques. Il note également que l’industrie britannique de la culture de la carotte est respectée dans le monde entier pour sa capacité à produire des carottes «fraîches du champ» 52 semaines par an. Cependant, le secteur a subi la «tempête parfaite» de mauvaises conditions cette année, selon Rodger .

La saison a d’abord subi des pluies excessives tout au long du printemps, retardant la plantation d’un mois et réduisant la période de croissance d’environ 18 %. Ensuite, le pays a connu l’été le plus chaud depuis 1976. Les carottes poussent mieux à des températures avoisinant les 15 à 18 degrés Celsius. Cet été, les moyennes journalières  de températures sont de 25 à 32 °C. Ainsi les carottes ont cessé de croître et se fanent dans les champs. Ces conditions ont frappé toutes les principales zones de croissance de Norfolk, Nottinghamshire, Lincolnshire, Yorkshire, Lancashire et Fife.

Rodger souligne que si certaines importations peuvent être disponibles, l’Europe continentale a également souffert de conditions météorologiques similaires et les carottes n’y sont pas abondantes non plus.

La situation est aggravée par les restrictions d’eau qui «ferment le robinet» sur les systèmes d’irrigation qui sont vitaux pour la culture.

Howard Hinds , l’un des principaux agronomes britanniques spécialisé dans les carottes, estime que les récoltes qu’il gère seront inférieures de 30 à 40 % à celles de l’an dernier.

Enfin, Rodger Hobson déclare: «J’ai parlé à tous les principaux producteurs de carottes cette semaine et ils sont unanimes à dire que les faibles rendements vont faire grimper massivement les coûts de production au Royaume-Uni et que des importations substantielles seront nécessaires cette saison. Les carottes sont sans aucun doute le «légume préféré de la nation» et resteront toujours d’une grande valeur en termes de nutrition et de santé. Cependant, il est presque inévitable que le prix dans les magasins va augmenter. « 

Regardez aussi

Des fraises riches en antioxydants et plus résistantes aux champignons

Le Chili développe des fraises riches en antioxydants et plus résistantes aux champignons. La fraise (Fragaria …