Accueil / Actualités / Actu internationales / La Côte d’Ivoire devient le grenier de l’Afrique de l’Ouest

La Côte d’Ivoire devient le grenier de l’Afrique de l’Ouest

La Côte d’Ivoire produit des cultures de rente pour les marchés mondiaux.

Selon GTAI Germany Trade & Invest, la Côte d’Ivoire devient le grenier de l’Afrique de l’Ouest. L’agriculture et l’industrie alimentaire, en particulier à Abidjan, sont très dynamiques depuis des années, tant au niveau de la production que de la transformation.

D’autres investissements suivront. Les deux secteurs jouissent également d’une position régionale de premier plan. Ils approvisionnent non seulement le marché intérieur mais aussi les autres pays francophones de la région, comme le Burkina Faso, le Mali, la Guinée, le Niger, le Togo et le Bénin.

La demande croissante de denrées alimentaires dans toute la région et la bonne situation économique générale en Côte d’Ivoire continuent d’offrir des perspectives positives pour les fournisseurs de produits alimentaires et de technologie d’emballage.

L’Afrique de l’Ouest francophone est un marché assez homogène d’environ 110 millions d’habitants, qui croît de plus de 3 millions de personnes chaque année. A l’exception de la Guinée, tous les pays utilisent le franc CFA, qui est lié à l’euro. La monnaie facilite non seulement l’exportation outre-mer de machines d’Europe et d’Asie vers Abidjan, mais aussi l’exportation de denrées alimentaires dans les pays francophones d’Afrique de l’Ouest.

L’augmentation de la demande d’aliments de haute qualité produits localement est susceptible de résulter de l’expansion rapide du commerce de détail ivoirien. Avec la construction de plusieurs centres commerciaux, Abidjan est devenue la métropole commerciale la plus attrayante de la côte ouest de l’Afrique au cours des quatre dernières années.

En outre, l’agriculture ivoirienne produit des cultures dites de rente pour les marchés mondiaux. Le pays est l’un des plus grands producteurs de cacao, de caoutchouc, de noix de cajou ou d’huile de palme en Afrique ou même dans le monde.

Le cacao en particulier est d’une grande importance. Les grandes sociétés internationales de négoce du cacao telles que Cargill, Cemoi et Barry Callebaut investissent dans l’amélioration de l’agriculture des petits exploitants. Les négociants travaillent généralement main dans la main avec la grande entreprise publique de commercialisation du cacao, le Conseil café-cacao (CCC). Ces mesures comprennent l’amélioration de l’approvisionnement des agriculteurs en engrais, en produits agrochimiques et en semis de haute qualité.

Regardez aussi

Prévisions météorologiques du vendredi 22 juin 2018

Prévisions météorologiques pour la journée du vendredi 22 juin et la nuit suivante. Voici les …