Accueil / Actualités / La consommation de champignons réduit le déclin mental

La consommation de champignons réduit le déclin mental

Une consommation régulière de champignons, réduirait le risque de troubles cognitifs.

Selon une étude menée pendant 6 ans, la consommation régulière de champignons pourrait ralentir le déclin mental et réduire le risque de troubles cognitifs légers, précurseurs typiques de la maladie d’Alzheimer.

Pour mener cette étude, des chercheurs ont suivi les données d’un groupe de 663 personnes âgées de 60 ans et plus à Singapour, entre 2011 et 2017. La santé cognitive de tous les participants a été évaluée et mesurée, le régime alimentaire a été étudié, surtout en ce qui concerne les noix, les fruits et les légumes.

Comme résultats, les scientifiques ont découvert un lien entre la consommation de plus de 2 portions (soit 150 g x 2) de champignons par semaine et une réduction du risque de développer une déficience cognitive dont les symptômes précèdent souvent le développement de la maladie d’Alzheimer.

En effet, le taux de réduction du risque atteindrait 57% grâce à la consommation régulière de 2 portions de champignons (champignons blancs, dorés, shiitakes, champignons séchés ou champignons en conserve).

D’autres études seront menées pour confirmer le rôle des champignons et de leurs composés bioactifs dans le retardement de la neurodégénérescence. Celle-ci a été publiée dans Journal of Alzheimer’s Disease.

Avec Fructidor

Regardez aussi

Un opérateur mondial de transport maritime lance une escale à Dakhla, les agriculteurs espagnols en colère

Un opérateur mondial de transport maritime lance une escale au port de Dakhla, les agriculteurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *