Accueil / Technique / Bonne conduite technique de l’Olivier au Maroc

Bonne conduite technique de l’Olivier au Maroc

Fiche technique de l’Olivier au Maroc.

L’olivier est un arbre fruitier méditerranéen qui appartient à la famille des Oléacées. Cet arbre produit les olives ; un fruit consommé sous diverses formes et dont on extrait  l’huile d’olive.

Exigences écologiques de l’olivier : les vergers d’oliviers peuvent être productifs dans des sols squelettiques, et présentant une dalle, ainsi que dans des sols présentant des teneurs élevés en sels et en bore, et qui ne sont pas productifs s’ils sont plantés à d’autres cultures. Il met en valeur les terrains marginaux.

Bien que les oliviers sont tolérants au stress hydrique, ils produiront beaucoup mieux avec des apports d’eau.

L’olivier exige une lumière abondante pour pousser et fructifier normalement, ce qui explique que seuls les rameaux externes de la frondaison fleurissent et fructifient.

Préparation du sol : le sol doit être préparé à l’aide du chisel sur une profondeur comprise entre 60 et 70 cm pour permettre un bon développement racinaire et une meilleure rétention en eau de pluie et d’irrigation.

Le fumier doit être appliqué dans les trous destinés à la plantation d’olivier et mélangé au sol. Les jeunes plants doivent être exempt de maladies.

Variétés d’olivier : la Picholine Marocaine domine l’oliveraie au niveau du pays, vu qu’elle est a double fin, l’huile et la conserve, cependant d’autres variétés plus performantes ont été développés. Il s’agit de la Picholine de Languedoc, la manzanille, la picholine marocaine avec ses deux clones : la Menara et Haouzia, variétés à double fin au niveau des zones irriguées, et Picual, Frantonio et Arbequine pour la production d’huile.

Il est conseillé de planter au moins deux variétés inter-compatibles et à floraison concordantes dans un même verger.

Plantation de l’olivier :  il est déconseillé de le planter au cours des périodes trop chaudes.
La période de plantation conseillée est située entre les mois de novembre et mars, et la meilleure époque doit correspondre avec le repos végétatif de l’olivier.

Pour la densité de plantation de l’olivier, il est recommandé de planter les arbres d’olivier selon la structure 7 x 4 m (environ 357 plants/ha), c’est à dire avec des écartements de 7 m et des espacements sur la ligne de 4 m.

Importance de la taille chez l’olivier :

Taille de formation : il est conseillé de laisser les plants sans intervention jusqu’à l’entrée en production des arbres. A ce moment, il est effectuée la première taille en laissant 3 à 4 charpentières et en éliminant les restantes. Eviter les arbres à plusieurs tiges et faites de sorte à conduire les plants en mono tige pour faciliter la récolte mécanique.

Taille de production : Elle se situe après la cueillette. Il est préférable d’effectuer une taille légère tous les ans.

Fertilisation : un apport de fumier est recommandé chez les jeunes plants d’olivier à raison de 20 à 40 kg de fumier/arbre/an. Le fumier doit être appliqué sur le rang de plantation. Pour les oliviers en production il faut appliquer 40 à 60 kg de fumier/arbre/an et 800 à 1000 g d’azote/arbre soit 4 à 5 kg de sulfate d’ammoniaque.

Les apports en azote doivent être revus à la hausse pour l’oléiculture intensive, soit 20 g d’azote/arbre en plus. Les apports en phosphore et en potassium doivent être de 800 à 1000 g  de phosphore (P2O5), soit 1,5 à 2 kg de super triple à 45%, et entre 1000 à 1500 g de potassium (K2O) /arbre, soit 2 à 3 kg de sulfate de potasse à 48%.

Le P et K doivent être appliqués en automne, alors que l’azote doit être fractionné en deux. La moitié doit être appliquée en février, et l’autre moitié après la floraison.

Principaux ennemis de l’olivier sont : les mauvaises herbes, la maladie du Chancre ou l’œil de paon et les insectes (la mouche de l’olivier ou la cochenille noire).

Irrigation de l’olivier : il est conseillé de ne pas irriguer les jeunes plants d’olivier deux jours avant la transplantation.

Récolte de l’olivier : il est conseillé de récolter les olives au moment où leur couleur vire du vert foncé au vert clair pour l’olive de table, et lorsque la couleur devient complètement noire pour l’olive destinée à l’extraction d’huile. L’huile d’olive est stockée dans des cuves en inox pour éviter toute oxydation.
AgriMaroc avec B. Alaoui, référentiel pour la conduite technique de l’olivier(Olea europea)

 

 

 

 

Regardez aussi

Les ravageurs responsables de la fumagine sur tomates

Les principales causes de la fumagine sur les plants de tomates et leurs impacts. La …