la référence de l’agriculture
Accueil / Cahier Technique / Comment bien tailler ses arbres fruitiers?
Comment bien tailler ses arbres fruitiers?
Comment bien tailler ses arbres fruitiers? - photo:DR

Comment bien tailler ses arbres fruitiers?

Les arbres à pépin se taillent  en hiver tandis que les arbres à noyau se taillent en fin d’été à cause des problèmes de cicatrisation

Tailler ses arbres fruitiers: la feuille de route!

La taille des arbres fruitiers présente des caractéristiques propres à chaque espèce, à chaque climat. On peut néanmoins établir quelques bases essentielles pour une taille réussie.

Les arbres à pépin se taillent  en hiver tandis que les arbres à noyau se taillent en fin d’été à cause des problèmes de cicatrisation. Sans taille, l’arbre donnera de moins en moins de fruits, de plus en plus petits. Parallèlement à la taille, il est important de bien nourrir les fruitiers en apportant de l’engrais adapté de type NPK.

Pour créer une branche, il suffit de rabattre une branche au-dessus d’un bourgeon dirigé dans le sens voulu

La taille de formation pour les jeunes arbres

La taille de formation consiste à donner l’aspect à l’arbre. Elle sera différente selon la forme recherchée (libre, en gobelet ou palissé). Pour cela, on commence par équilibrer l’arbre nouvellement planté en essayant de ne pas créer des branches qui se croisent ou se trouvent proches l’une de l’autre. Pour créer une branche, il suffit de rabattre une branche au-dessus d’un bourgeon dirigé dans le sens voulu. La taille se fait toujours en biseau.

Les rosacées fruitières à pépins se taillent en hiver et toujours hors des périodes de gel

La taille de fructification pour un bon rendement

La taille de fructification consiste à forcer une importante fructification et comprend plusieurs aspects. On supprime les branches mortes et cassées qui vont étouffer l’arbre et lui faire une ombre inutile ainsi que les branches situées plus bas sur le tronc. De même, on supprime les branches qui se croisent en conservant celle qui va dans le sens désiré, et celles dirigées vers l’intérieur de l’arbre afin que celui-ci profite mieux de la lumière. Chaque année, les branches seront rabattues d’un tiers afin que les fruits soient bien approvisionnés en sève et que l’arbre émette un maximum de bourgeons à fleurs. On taille plus long les branches du bas et plus court celles du sommet de l’arbre.

Comment bien tailler ses arbres fruitiers?

Les rosacées fruitières à pépins se taillent en hiver et toujours hors des périodes de gel. On aura tendance à tailler plus long les arbres vigoureux et plus courts les plus faibles ou ceux qui peinent à donner des fruits. On peut tailler un peu plus long (ajouter un oeil ou deux) les pommiers que les poiriers. En principe les fruits en excès chutent spontanément entre mai et juin quand les fruits sont encore petits. Mais parfois cela est insuffisant et il reste encore trop de fruits sur l’arbre. Ils se présentent souvent en « bouquets » de 3 à 6 fruits. Cela va nuire au bon développement des pommes ou poires qui vont demeurer de petite taille n’ayant pas assez de sève chacun, et le risque d’une transmission des maladies d’un fruit à l’autre sera plus important.

Les fruitiers à noyau sont souvent sujets à la gommose et il faudra bien mastiquer les plaies

Quant aux fruits à noyaux, ils se taillent en hiver sauf le pêcher (en cours de production). La taille de formation se fait comme pour les autres fruitiers. Par la suite, la taille consistera uniquement à un entretien par élagage tous les 3 ans. Les fruitiers à noyau sont souvent sujets à la gommose et il faudra bien mastiquer les plaies. On supprimera les branches mortes ainsi que les branches qui se croisent et celles qui se dirigent trop vers le centre. On coupera aussi les gourmands.

Le cerisier et le prunier se taillent peu et surtout pour éliminer le bois mort ou gênant. Pour  le pêcher, il demande une taille annuelle en fin d’hiver ou après la production afin d’éliminer les branches qui sont déjà épuisés et favoriser la pousse de nouvelles branches qui donneront des fruits.

Comment bien tailler ses arbres fruitiers?Concernant le pêcher et l’abricotier, en principe les fruits en excès chutent spontanément en fin de printemps quand les fruits sont encore petits. Mais parfois cela est insuffisant et il reste encore trop de fruits sur l’arbre. Cela va nuire au bon développement des fruits qui vont demeurer de petite taille. Il convient donc de supprimer les surnuméraires en supprimant les fruits les plus petits.

Faisons un point sur l’olivier. Il doit être taillé tous les ans. La taille de mise à fruits se fait au printemps et l’éclaircissage en automne qui consiste à éliminer également les rejets au pied de l’arbre et sur le tronc. La taille de mise à fruits consiste à rabattre les branches afin de favoriser la pousse de nouvelles. On supprimera donc les extrémités qui ploient vers le sol (dû au poids des fruits précédents).

Conseils pratiques

Les outils de taille nécessaire sont : sécateur, cisaille, scie égoïne… Ils doivent être tranchants et bien propres. Au besoin, nettoyez les lames à l’alcool car le risque de transmission de maladies d’arbres en arbres est réel. Munissez-vous de mastic cicatrisant, que vous appliquerez sur les plaies les plus importantes.

De façon générale, pour réaliser une bonne taille des jeunes arbres, vous devez tendre à équilibrer la charpente. Pour cela, supprimez les branches faisant double emploi (souvent elles se croisent) et forcez le développement des branches manquantes.

Premier travail, il faut supprimer les branches mortes, celles qui s’entrecroisent (en conservant la plus vigoureuse) et les bois abîmés. Profitez-en pour enlever également tous les fruits momifiés restant sur la ramure.

Il faut supprimer les branches pointant vers l’intérieur pour permettre. Le but de cette étape est d’apporter de la lumière au centre de l’arbre, pour garantir une mise à fruit homogène.

Regardez aussi

La biofumigation, une méthode de lutte contre les maladies du sol

La biofumigation, une méthode de lutte contre les maladies du sol

La biofumigation: Une technique fiable pour nettoyer le sol via des plantes. La biofumigation est une méthode …

Chargement...