elephant_vert
la référence de l’agriculture
Accueil / Actualités / Actu Maroc / Céréales et engrais, à l’origine de la hausse du trafic portuaire
Céréales et engrais, à l'origine de la hausse du trafic portuaire
Considérée la faible récolte agricole de la saison 2015-2016, le Maroc a été dans l'obligation de renforcer ses importations de céréales - (ph:DR)

Céréales et engrais, à l’origine de la hausse du trafic portuaire

Les importations de céréales et les exportations d’engrais sont à l’origine de la hausse du trafic portuaire.

Les dix premiers mois de l’année 2016 ont été bénéfiques pour le trafic portuaire au Maroc. En effet, le trafic a réussi à atteindre 97,5 M de tonnes durant cette période, soit une hausse de 5,7% en comparaison avec 2015. Les deux principaux produits à l’origine de cette hausse de trafic sont les céréales et les engrais.

Au Maroc, le trafic portuaire maintient sa croissance depuis le début de l’année 2016. Cette hausse du trafic est principalement due à la forte augmentation des importations de céréales, des exportations d’engrais et au trafic de conteneurs.

Considérée la faible récolte agricole de la saison 2015-2016, le Maroc a été dans l’obligation de renforcer ses importations de céréales. Selon nos confrères de chez la360, en dix mois seulement, les importations de céréales ont pu générer un trafic portuaire de 7,4 M de tonnes, soit 55,8% de plus qu’en 2015. Concernant les engrais, le Maroc a exporté 5,3 M de tonnes entre janvier et octobre 2016, soit 46,1% de plus qu’en 2015.

C’est également au cours de cette période que les ports du Maroc ont été en mesure d’accueillir plus d’un million de conteneurs, soit un trafic qui a pu s’élever à 9,6 M de tonnes, soit 9,8% de plus qu’en 2015. La meilleure performance a été enregistrée par le port de Nador. En effet, son trafic aurait augmenté de 29,3% en 2016.

Regardez aussi

Le Maroc cible le secteur agroalimentaire ivoirien

Le Maroc cible le secteur agroalimentaire ivoirien

La Côte d’Ivoire sera la nouvelle destination des exportations marocaines en agroalimentaire. Le Maroc va …

la référence de l’agriculture
Chargement...