Accueil / Actualités / Actu internationales / Céréales: Forte chute des prix au mois d’août
Céréales: Forte chute des prix au mois d’août

Céréales: Forte chute des prix au mois d’août

Les prix des céréales ont fortement chuté au mois d’août.

Selon le dernier rapport de la FAO sur l’indice des prix à la consommation sur le marché mondial, les céréales sont en régression tout comme le sucre et la viande tandis que les autres produits sont en légère hausse.

L’Organisation des Nations Unies pour l’Agriculture et l’Alimentation (FAO) a dévoilé son rapport de l’indice des prix à la consommation sur le marché mondial pour le mois d’août. Il en ressort que l’indice des prix des céréales et sucre a chuté tandis que les autres produits sont en très légère hausse. D’une manière globale, l’indice des prix des produits alimentaires était 1,3% plus élevé en août qu’au mois de juillet et 6% plus haut qu’en août dernier.

Céréales

La valeur des céréales est en forte baisse avec 5,4% de moins qu’en juillet. Après trois mois consécutifs de hausse, les cours des céréales ont subi en août une baisse en raison de l’offre abondante au niveau mondial. Le blé enregistre -8%, les céréales secondaires ont aussi chuté, seul le riz reste stable.

Les huiles végétales

Après deux mois consécutifs de baisse, le prix des huiles végétales a progressé de 2,5% par rapport à juillet. Cela est dû à l’augmentation du prix de l’huile de palme dont la production a été plus faible que prévu.

Produits laitiers

Les produits laitiers enregistrent une progression de 1,4% par rapport à juillet. Leurs prix sont 42% plus élevés qu’en août 2016 ! Ils restent toutefois 20% inférieurs au pic atteint en février 2014. Le beurre et le lait entier en poudre ont augmenté en raison d’une baisse des disponibilités à l’exportation. Au contraire, le prix du lait écrémé en poudre a subi une régression. Le marché mondial du fromage est resté stable.

La viande

L’indice des prix des viandes a chuté de 1,2% par rapport à juillet. Il reste toutefois 8,5% supérieur à son niveau du mois de janvier. Les cours internationaux de la viande bovine ont baissé à cause d’une offre abondante à l’exportation. En revanche, ceux de la viande porcine, ovine et les volailles sont restés stables.

Le sucre

L’indice des prix du sucre a baissé de 1,7% par rapport à juillet en raison d’un bonne production mais d’une faible demande.

Regardez aussi

Akhannouch prend des mesures face au retard des pluies

Akhannouch prend des mesures face au retard des pluies

Akhannouch annonce des mesures prioritaires pour faire face au retard des pluies. Aziz Akhannouch a …