Accueil / Actualités / Actu Maroc / Casablanca-Settat: Faible utilisation des semences sélectionnées
Casablanca-Settat: Faible utilisation des semences sélectionnées

Casablanca-Settat: Faible utilisation des semences sélectionnées

Faible taux d’utilisation des semences sélectionnées à Casablanca-Settat.

Le taux d’utilisation des semences sélectionnées est au plus bas dans la région de Casablanca-Settat, une réalité qui inquiète les experts.

Malgré les nombreux efforts déployés par le ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, pour approvisionner le marché des semences en graines sélectionnées, les agriculteurs se tournent encore vers du matériel non-certifié. Selon LeReporter.ma, seuls 20% des semences utilisées pour la campagne céréalière 2017-18 seraient « sélectionnées ». Les experts du secteur contrebalancent cette affirmation : pour eux, ce taux est difficile à évaluer précisément. En tout cas, tous sont d’accord pour dire que leur utilisation reste trop faible.

Les petits et moyens agriculteurs seraient les principaux à ne pas utiliser de semences sélectionnées car celles-ci sont plus chères. Cela leur imposerait donc de réduire le volume de graines utilisées. De plus, le phénomène serait concentré dans les zones de bour, selon le Directeur de la Direction Régionale de l’Agriculture (DRA) de Casablanca-Settat, Abderrahmane Naili. Il précise ensuite que la sous-utilisation des semences certifiées n’impactera pas la production.

En effet, comme nous l’avons déjà vu, la campagne agricole de Casablanca-Settat se déroule bien : 850 000 ha ont été plantés et depuis les dernières précipitations, le retard a été rattrapé. D’ailleurs, c’est aussi en raison du retard des pluies que les petits agriculteurs des zones de bour ont préféré s’en remettre aux semences céréalières non-certifiées. Selon le DRA, le prix n’est pas un frein car des subventions sont allouées aux agriculteurs.

Les 90 points de vente de la région ont été approvisionnés de 500 000 quintaux de semences certifiées dont 300 000 qx ont été vendus cette année. Lors de la précédente campagne, 100% avaient été vendus : il y a eu une baisse de 200 000 qx en 2017-18 par rapport à 2016-17.

Malgré la baisse évidente d’utilisation de graines sélectionnées, le DRA de Casablanca-Settat rassure : « Entre 2009 et 2010, on produisait 700 00 qx de semences sélectionnées de céréales. Aujourd’hui, on produit 2 millions de qx. Le taux d’utilisation a augmenté d’une façon considérable », confie-t-il à LeReporter.ma. Le taux d’utilisation serait de 35% cette année selon le Directeur, et non de 20%.

Regardez aussi

Une belle opportunité pour les producteurs marocains d’huile d’olive

Plus de 50 000 visiteurs attendus au Salon Régional des Olives de Guercif

Ouverture à Guercif du 2ème Salon régional des olives, plus de 50.000 visiteurs attendus. La …