Accueil / Actualités / Actu internationales / Brésil : les tomates enregistrent des rendements record

Brésil : les tomates enregistrent des rendements record

La filière de tomates industrielles présente des rendements élevés en Brésil.

Cette année, la récolte des derniers lots de tomates d’industrie a pris fin dans les tous premiers jours de novembre. La filière brésilienne oriente sa production vers la fabrication de sauces, d’extraits et de pulpes ; 90% de la production nationale sont assurés par l’Etat de Goiás.

Les conditions climatiques on été favorables cette année. Suite à cela, la productivité par hectare a atteint un niveau record.

Rafael Rezende Santana, agronome chez Abratop, l’association brésilienne de la filière de production de tomates destinée à la transformation, déclare « Aujourd’hui, nous sommes à 94 tonnes [métriques] par hectare »

Il estime la moyenne habituelle à environ 80 tonnes/ha. Les rendements élevés font la différence dans les revenus des producteurs : certains d’entre eux, notamment dans le sud-ouest de l’état de Goiás, atteignent des niveaux de productivité significativement supérieurs (111 mT/ha) à la moyenne nationale, y compris sur de grandes surfaces.

Les tomates ont donc été très rentables cette année : le prix de la tomate d’industrie, négocié avant la plantation, est resté stable en 2018. En général, les rendements sont favorisés par le temps sec qui préside à la période de culture : le cycle de 120 jours se déroule durant la saison sèche, et nécessite une irrigation encore assurée par aspersion avec pivot central. Un responsable d’une exploitation explique « Il est courant de dire que les tomates aiment l’eau, mais elles n’aiment pas la pluie. Dans notre région, les précipitations ne sont pas très abondantes, et cela favorise la productivité ».

Source : Globo Rural

Regardez aussi

Météo : jeudi 13 décembre 2018

Prévisions météorologiques du jeudi 13 décembre 2018. Voici les prévisions météorologiques pour la journée du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *