Accueil / Actualités / Actu Maroc / Boycott du lait: Un nouveau prix prévu en fin septembre

Boycott du lait: Un nouveau prix prévu en fin septembre

Boycott du lait: Un nouveau prix est prévu en fin septembre après la campagne de consultation.

Suite à la campagne de consultation lancée en fin juillet dernier, Centrale Danone appelle ses consommateurs à choisir les propositions sur lesquelles sera basé le nouveau modèle tarifaire de son lait frais pasteurisé.

Après un boycott de son lait frais pasteurisé depuis avril dernier, ayant induit une chute de 40% des ventes au Maroc entre avril et juin, Centrale Danone donne la parole aux consommateurs via une campagne de consultation « Ntwaslo w Nwaslo  » (« Dialoguons pour aller de l’avant ») en fin juillet.

Arrivée à son terme, aujourd’hui, la filiale marocaine de Danone appelle ses consommateurs au vote. Ces derniers sont invités à « faire part de leurs choix » parmi plusieurs propositions censées construire le nouveau modèle tarifaire de la marque au Maroc.

« Ouverte depuis le 22 août sur la plateforme ntwaslo.com (onglet « votre choix »), l’étape de choix des propositions se poursuit jusqu’au 2 septembre. Chaque personne désirant participer pourra indiquer si elle souhaite voir mise en œuvre une ou plusieurs des propositions qui ont émergé de la campagne d’écoute et de dialogue », indique Centrale Danone le 28 août dans un communiqué.

Cette campagne a aboutit à un total de 27 propositions, répertoriées dans six catégories, et qui ont été mises en ligne sur la plateforme en question. Ces propositions devraient permettre aux consommateurs marocains de comprendre la réalité des éleveurs, des conditions de la production du lait Centrale Danone, des coûts du lait frais pasteurisé et de ce qui permet l’élaboration de sa qualité.

« Pour avoir un meilleur prix qui reste juste et équitable pour les éleveurs et les commerçants », les participants à cette campagne sont par exemple appelés à exprimer leurs préférences concernant l’achat de leur lait à « des prix différents selon la période de l’année », « selon le packaging » ou « selon les apports en vitamines et en minéraux ».

Les propositions qui auront remporté le plus de votes seront ensuite étudiées. A la suite de cette consultation, « un nouveau modèle du lait frais pasteurisé sera annoncé fin septembre« , indique la société.

Ainsi, ces propositions permettraient aux consommateurs de participer à «  la construction du nouveau modèle de lait frais pasteurisé Centrale », comme l’avait déjà indiqué le PDG de la société, Emmanuel Faber, en juin dernier.

Avec TelQuel

Regardez aussi

Valorisation de la filière pommier à Taroudant

Lancement de plusieurs projets de valorisation de la filière pommier à Taroudant. En marge de …