Accueil / Actualités / Actu internationales / Le blocage des exportations aux frontières espagnoles persiste
newsletter agrimaroc.ma
Le blocage des exportations aux frontières espagnoles persiste

Le blocage des exportations aux frontières espagnoles persiste

Les exportations agricoles marocaines toujours bloquées aux portes de l’Espagne.

Les camions de fruits et légumes voués aux exportations vers l’Europe souffrent toujours d’un blocage aux frontières espagnoles. Cela fait maintenant 3 semaines que la situation persiste.

Suite à l’épuisement du quota d’autorisations dites « E », les transporteurs marocains sont en incapacité d’acheminer leurs marchandises vers l’Espagne par voie terrestre, indique Le360.ma. Ces autorisations sont délivrées par l’Espagne au ministère marocain de l’Equipement, du transport et de la logistique pour réguler la circulation des camions sur le territoire espagnol. Mis en place en 2012, suite à l’accord bilatéral entre Rabat et Madrid, ce système prévoit 30 000 autorisations par an pour chaque partie contractante.

« Nous avons épuisé notre contingent d’autorisations prévu pour toute l’année au cours des cinq premiers mois. Donc, les transporteurs marocains n’ont plus d’autre choix que de rentrer illégalement et payer une amende de 4 000 euros par camion ou ne plus envoyer de marchandises à l’Union européenne par voie terrestre », déclare un professionnel contacté par TelQuel.

La Fédération Interprofessionnelle marocaine de production et d’exportation des Fruits et Légumes (FIFEL) se trouve dans une situation de crise. Aucune solution n’a encore été apportée. Le 360 nous rappelle que les opérateurs de la FIFEL ont exporté 940 000 tonnes de marchandise vers l’Europe au cours des 5 premiers mois de l’année.

Regardez aussi

La saison des coings débute !

La saison des coings débute !

La récolte de coing a débuté. La récolte des coings, fruits d’automne appréciés des consommateurs, …

Chargement...