Accueil / Actualités / Actu internationales / Le blé marocain protégé par le gouvernement
Le Maroc va importer 1 million de blé en 2017

Le blé marocain protégé par le gouvernement

Le blé marocain protégé par le gouvernement afin de favoriser les producteurs nationaux.

C’est un geste fort et symbolique qui vient d’être réalisé par le nouveau gouvernement de Saâdeddine El Othmani. En effet la décision a été prise de faire passer les droits de douane du blé de 30 à 135%. Une vraie mesure protectionniste en faveur des agriculteurs marocains.

Alors que les cours mondiaux de blé ont connu une baisse mondiale, le Maroc avait enregistré une production record en 2016, avec une hausse folle de 200% par rapport à 2015. Le gouvernement de Saâdeddine El Othmani a décidé de faire passer les droits de douane du blé de 30 à 135% pour favoriser ce marché et cette production nationale aux détriment de l’importation. Cette augmentation des droits de douane a été justifiée par la volonté de vouloir ainsi garantir aux agriculteurs du pays de meilleurs revenus, effet au vu de la production internationale et du stock fort existant, les prix sur les marchés internationaux avaient chuté de manière importante. Cette mesure devrait être appliquée jusqu’au 31 décembre 2017.

« Ce projet intervient dans un contexte marqué par une chute importante, depuis 2016, des prix du blé tendre sur les marchés internationaux, sous l’effet d’une importante hausse des stocks mondiaux et des prévisions d’une forte production de cette matière, outre le niveau record de la production céréalière nationale en 2017 et le niveau actuel des prix d’importation du blé tendre« , a indiqué Mustapha El Khalfi, Porte-parole du gouvernement, à l’issue du Conseil de Gouvernement.

Regardez aussi

Le marché des ovins à l’approche de l’Aid Al Adha

Le marché des ovins à l’approche de l’Aid Al Adha

Le marché des ovins est abondant à l’approche de l’Aid Al Adha. Selon l’ANOC, le …

Chargement...