Accueil / Actualités / Actu internationales / L’avocat réduit l’envie de grignotage
Une machine pourrait ralentir le noircissement des avocats

L’avocat réduit l’envie de grignotage

Souvent pointé du doigt pour être riche en graisses végétales, l’avocat pourrait pourtant être un allié de taille pour éviter le grignotage entre les repas.

Dans une récente étude américaine, des chercheurs ont constaté que l’ajout d’un avocat pendant un repas permet d’augmenter la sensation de satiété et réduire ainsi la tentation de grignoter entre les repas dans les heures qui suivent, rapporte lci.fr.

L’étude a été menée auprès de 26 adultes en surpoids, confrontés à un repas standard. Un premier groupe devait intégrer un demi-avocat à leur alimentation, tandis que le deuxième groupe ne devait rien changer au menu. Le but était d’étudier les effets de ce fruit dans plusieurs domaines : son influence sur l’apport énergétique (calories), le taux de glucides, le niveau de glycémie (taux de sucre dans le sang), et enfin l’impression de satiété.

A la fin de l’expérience, les patients du premier groupe ont rapporté une baisse d’environ 40 % de leur envie de manger trois heures après la fin du repas, et de 28 % cinq heures plus tard. « La satiété est un facteur important dans la gestion du poids, parce que les gens qui se sentent satisfaits sont moins susceptibles de grignoter entre les repas », explique au Daily Mail, le Dr Joan Sabate, nutritionniste de l’Université Loma Linda et auteur de l’étude.

Il est en effet connu que l’avocat est plutôt gras mais c’est ce qu’on appelle du bon gras. Par ailleurs, le précieux fruit vert est plein de fibres. Les chercheurs ont constaté que cette introduction de l’avocat augmentait la sensation de satiété après le repas sur une période pouvant aller jusqu’à 6h. Ainsi les sujets n’avaient pratiquement plus l’envie d’un en-cas aux environs de 10h du matin.

 

Regardez aussi

Néflier: 10.000 tonnes récoltées à Berkane

La nèfle de Zegzel s’est vue attribuer la reconnaissance “Indication Géographique Protégée” depuis 2013. Cette année …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *