Accueil / Actualités / Actu Maroc / Atelier sur le débit écologique dans le bassin du Sebou
Atelier sur le débit écologique dans le bassin du Sebou

Atelier sur le débit écologique dans le bassin du Sebou

Un atelier sur le débit écologique dans le bassin du Sebou.

Un atelier sur le débit écologique dans le bassin du Sebou aura lieu mardi prochain à Fès pour une meilleure gestion des ressources en eau de la région.

Organisé à l’initiative conjointe du programme WWF-AESVT Maroc (Partenariat entre le Fonds Mondial pour la Nature et l’Association des Enseignants des Sciences de la Vie et de la Terre) et l’Agence du Bassin Hydraulique du Sebou (ABHS), cet atelier s’inscrit dans le cadre d’une étude pilote destinée à définir le débit écologique au niveau du Barrage Allal El Fassi.

L’objectif à long terme est d’assurer la qualité écologique des eaux de surface et de sauvegarder la biodiversité dans les cours d’eau, indique l’ABHS, dans un communiqué.

Dans le cadre du partenariat entre l’ABHS et le programme WWF-AESVT Maroc, une étude sur le débit écologique à appliquer au niveau du Barrage Allal El Fassi a été réalisée à travers des études pluridisciplinaires.

Cet atelier présente l’ensemble des activités réalisées pour appliquer l’approche holistique dans la rivière du Sebou au niveau du barrage Allal El Fassi ainsi que les résultats obtenus, précise l’ABHS.

L’atelier vise en premier lieu à présenter le principe de débit écologique, promouvoir la méthode holistique comme méthode pilote pour évaluer les débits écologiques au Maroc, débattre de la méthode utilisée et des résultats obtenus au niveau du Barrage Allal El Fassi et produire des recommandations sur le débit écologique pour les travaux futurs.

Le débit écologique est un outil de gestion intégrée des ressources en eau nécessaires pour assurer une allocation durable de l’eau dans les bassins ainsi que pour le maintien et l’amélioration du bon état de santé des écosystèmes d’eaux douces. Le débit écologique est un processus qui se fait naturellement dans les cours d’eau mais l’intervention humaine notamment via les barrages peut menacer l’équilibre des écosystèmes aquatiques.

D’après des données de l’ABHS, l’avenir des rivières dépend de l’appréciation et de la connaissance accrue des écosystèmes remarquables qu’elles abritent et des ressources vitales qu’elles fournissent aux populations humaines. Il dépend également d’un soutien juridique et institutionnel solide pour les outils de gestion tels que les flux environnementaux, qui reconnaissent explicitement les besoins des écosystèmes pour l’eau et peuvent fournir une stratégie de protection des rivières.

Regardez aussi

المغرب أول مصدر للفواكه والخضرلإسبانيا

Biougra: des employées d’une exploitation agricole agressées au couteau

Biougra: Un policier contraint d’utiliser son arme de service pour neutraliser un individu ayant mis …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *