agriaffaires
monsanto
la référence de l’agriculture
Accueil / Cahier Technique / Astuces pour prévenir la mouche de la carotte
Astuces pour prévenir la mouche de la carotte

Astuces pour prévenir la mouche de la carotte

7 conseils pour éviter la mouche de la carotte.

La mouche de la carotte est un ravageur qui fait partie de la famille des Psilidae. Sa larve est extrêmement nuisible pour les cultures maraîchères. La carotte mais aussi le céleri, l’aneth, le cerfeuil, le cumin, le persil et le panais y sont sensibles.

Comment procède ce ravageur ? La mouche pond ses œufs près des cultures. Les larves, une fois nées, creusent des galeries dans les racines, les remplissant au passage de déjections. Ces galeries sont une porte d’entrée aux bactéries et champignons.

Quels dégâts ? Les carottes sont parsemées de galeries noirâtres au niveau des dégâts-mouche-carotteracines. Elles prennent un goût amère et leur croissance est ralentit. Les plants contaminés ne peuvent être vendus ni mangés.

Comment les repérer ? Il est très difficile de déceler les larves avant la récolte mais il y a quand même quelques astuces. Observez le feuillage, en cas de contamination, il jaunit ou rougit légèrement et se flétrit. Au premier symptôme de contamination, il faut arracher tout de suite les pieds altérés.

Une fois infectées, les carottes, ou autre variétés de cultures sensibles à ce ravageur, ne peuvent être traitées. Les gammes d’insecticides applicables au sol pour lutter contre les larves de mouche sont très toxiques. Il est donc préférable d’adopter de bonnes techniques de prévention, comme l’expression le dit : « mieux vaut prévenir que guérir ».

Voici donc 7 astuces pour éviter l’intrusion de la mouche de la carotte dans vos parcelles :

1. Retournez la terre à l’automne. Une fois cette action réalisée, si des œufs avaient été pondus dans le sol, ils sont désormais exposés aux prédateurs et aléas de la nature.

2. Pratiquez la rotation des cultures. Dans la mesure du possible, changez chaque année l’emplacement où vous cultivez des variétés sensibles à la mouche de la carotte.

3. Choisissez bien vos semis. Comme pour toute culture, il est indispensable de choisir des semis adaptés au sol de vos parcelles et résistants aux ravageurs.

4. Répandez une infusion sur le feuillage. Une infusion de tanaisie ou de lavande agit comme un répulsif naturel grâce à sa forte odeur qui repousse le ravageur.

5. Mettez une barrière autour des plants. Les mouches femelles volent très bas. En plaçant une barrière ou un filet anti-insectes d’environ 60 cm de haut vous limiterez considérablement les risques de ponte au pied des plants.

6. Ne plantez pas deux variétés sensibles à la mouche de la carotte côte à côte. Sinon le ravageur sera encore plus attiré par votre parcelle.

7. Pratiquez le compagnonnage. Planter du poireau ou de l’oignon à côté de vos plants sensibles, ils ont un effet répulsif pour la mouche de la carotte.

Pour prévenir au maximum l’infection par les larves de mouche de la carotte, il est conseillé de mettre en place au moins 3 de ces actions.

Commentaires

Commentaire

Regardez aussi

Fiche technique de la culture de la myrtille au Maroc

Fiche technique de la culture de la myrtille au Maroc

Méthode technique de la culture de la myrtille au Maroc. Principalement cultivé dans le Loukkos, …

Chargement...